jeu 25 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Implication de la culture dans les ODD: le pojet de collecte des données statistiques lancée

Le Ministère en charge de la Culture, des Arts et du Tourisme conduit par le directeur de cabinet du ministre, Salifou Taïta, a procédé au lancement officiel du projet pilote sur les indicateurs thématiques de la culture dans les Objectifs de Développement Durable (ODD). C’était ce jeudi 7 octobre 2021 à Ouagadougou.

La culture contribue au développement durable, à la fois en tant que secteur d’activités à part entière, mais également en tant qu’élément intrinsèquement présent dans d’autres secteurs. Et à ce propos, l’Assemblée générale des Nations-Unies a adopté en 2015, le programme de développement durable à l’horizon 2030. C’est dans cette dynamique que s’est tenue cette cérémonie de lancement du projet pilote sur les indicateurs thématiques de la culture dans les objectifs de développement durable, ce jeudi 7 octobre 2021, dans la salle des conférences de la mairie de Ouagadougou. Il s’est agi de procéder à la présentation dudit projet, prévu pour durer une année.

Selon le directeur de cabinet du ministère en charge de la culture, Salifou Taïta, les indicateurs 2030 de la culture de l’UNESCO constituent une méthodologie avant-gardiste et innovante pour mesurer et évaluer le rôle de culture dans la réalisation des objectifs durables. Et ce cadre d’indicateurs thématiques a pour objectif, selon lui, de mesurer la contribution de la culture à la mise en œuvre des objectifs et des cibles du programme de développement durable à l’horizon 2030 au niveau national et local. De ses dires, il s’agira plus spécifiquement lors de ce projet, de collecter des données en lien avec le cadre des indicateurs de l’horizon 2030 de la culture auprès des sources nationales aisni que de produire le rapport national de ces indicateurs comportant le niveau de réalisation des 22 indicateurs.

Toujours selon monsieur Taïta, l’insuffisance des preuves quantitatives ainsi que la fragmentation des données des industries culturelles ont conduit à la marginalisation dans les stratégies de politique de développement national et local. Foi de quoi, à en croire ses propos, il est plus que nécessaire de rassembler les données et de mettre en place des systèmes de mesures fiables pour mieux comprendre la culture aux dimensions économique, sociale et environnementale.

L’implication de l’UNESCO et de ses partenaires a été saluée de vives voix à cette cérémonie de lancement officiel du projet. Par ailleurs, pour le sous-directeur général de l’UNESCO qui a intervenu par visioconférence depuis Paris, ce projet est né du fait qu’il y ait un besoin de données statistiques pour faire le plaidoyer pour déterminer le rôle de la culture dans l’atteinte des objectifs de développement durable. Et dans ce sens, deux pays ont été choisis en Afrique pour piloter ce projet, notamment le Maroc et bien évidemment le Burkina Faso.

Présent en tant que représentant du Maire de la ville de Ouagadougou, le 3e adjoint au maire, Joseph Ouédraogo, a laissé entendre que le lancement de ce projet donne un rayonnement à la ville de Ouagadougou. Et de ses dires, la commune de Ouagadougou est prête à accompagner ce processus qui vise à mettre en avant le rôle de la culture dans les objectifs de développement durable tout en favorisant son intégration dans les plans de politique de développement national local.

Boukari OUÉDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page