INAFAC: la 22e édition des Vacances artistiques officiellement close

 INAFAC: la 22e édition des Vacances artistiques officiellement close

L’édition 2022 des Vacances Artistiques de l’Institut National de Formation artistique et culturelle (INAFAC) a officiellement connu son apothéose. C’était au cours d’une cérémonie de restitution, ce vendredi dans l’enceinte de la salle des spectacles du CENASA à Ouagadougou.

Fruit du Ministère en charge de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCCAT), via la Direction Générale de la Formation et de la Recherche (DGFR), les Vacances artistiques se déroulent toutes les vacances du côté de l’INAFAC. Et pour cette édition 2022, plus de 148 enfants ont été formés dans des disciplines artistiques, notamment la musique, la danse et les arts plastiques. Ainsi, cette formation qui a ouvert ses portes le 2 août dernier, a officiellement connu son épilogue ce 26 août 2022, devant un grand public dans la salle des spectacles du CENASA.

Adama Segda, représentant de Madame Valérie Kaboré, Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme.

En effet, c’est devant les parents et les autorités que les enfants ont fait montrer de tout ce qu’ils ont pu acquérir durant ces quelques semaines de formations. De la percussion à la danse en passant par des parties de guitare, piano et autres instruments de musique, ils ont su faire montrer de leur talent. “Je félicite les parents d’élèves qui au-delà de l’année scolaire, ont pu inscrire leurs enfants aux vacances artistiques. Cela permet de découvrir leurs talents dans la musique, la danse et la peinture. Pour cette année, il y a eu de l’amélioration. On souhaite davantage beaucoup d’améliorations pour l’édition à venir”, a estimé, Adama Segda, représentant de Madame Valérie Kaboré, Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme.

Jacob Daboué, Directeur Général de la Formation et de la Recherche

Pour Jacob Daboué, Directeur Général de la Formation et de la Recherche, les enfants sont les décideurs de demain dans l’art et la culture. Il est donc impératif selon lui, de les initier à l’art. Par ailleurs, s’est-il félicité de la présence massive des parents afin d’être témoins de ce que leurs enfants ont pu apprendre durant cette période de formation, foi de quoi il a salué leur décision de les avoir laissé prendre part à ces vacances artistiques.

Amira Simporé, un apprenant

Les enfants quant à eux n’ont pas manqué de manifester leur joie d’avoir non seulement pu s’épanouir mais aussi d’avoir appris beaucoup de choses sur les arts. C’est le cas de Amira Simporé. “J’ai appris les arts plastiques. Nous avons représenté le drapeau du Burkina Faso à travers un tableau, représenter le soldat et bien d’autres. Aussi, nous avons appris à jouer à des instruments de musique. Je suis très heureuse et je profite de l’occasion pour saluer mes formateurs. D’ailleurs, j’aimerais prendre part à la prochaine édition”, s’est-elle réjouie.

Une visite de l’exposition des œuvres d’arts plastiques réalisées par les enfants et une remise symbolique d’attestations ont mis fin à cette soirée de restitution.

Modou TRAORÉ (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 23 =