sam 13 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Industrie musicale: la plateforme digitale « Mamzik » s’invite dans l’univers musical burkinabè

Le show-business burkinabè devra désormais compter sur la plateforme digitale baptisée « Mamzik ». C’est en marge de la « fête de la musique », ce mercredi 21 juin 2023, que la cérémonie officielle de lancement de l’application s’est tenue à Ouagadougou. Cette plateforme spécialisée dans le streaming et le e-commerce de la musique, compte redonner du tonus au showbiz burkinabè, et par ricochet rendre l’accès plus facile au contenu audiovisuel au consommateur burkinabè.

le premier patron de « Artistes Distribution », par ailleurs promoteur de « Mamzik », Télesphore Bationo

« Mamzik » est la nouvelle application 100% pensée par des Burkinabè et réalisée par eux, pour aller à la conquête du marché sur l’environnement du show-business burkinabè. Cette nouvelle plateforme digitale spécialisée dans le streaming et le e-commerce a été lancée ce mercredi 21 juin 2023, dans la capitale burkinabè par la structure « Artistes Distribution » porteuse du projet innovant.

L’application est déjà disponible et le site web accessible

La création d’une telle application, a-t-on noté, répond à un besoin qui est celui de faire la promotion exclusive de la musique burkinabè. À l’entame de la présentation de la nouvelle plateforme digitale, le premier patron de « Artistes Distribution », par ailleurs promoteur de « Mamzik », Télesphore Bationo, a martelé que le projet innovant a été créé pour permettre aux artistes d’engranger davantage de revenus, et de se faire aussi connaitre par le public.

« Il faut noter que pour avoir accès aux différents contenus musicaux, les utilisateurs devront mettre la main à la poche via les moyens de paiements électroniques des réseaux de téléphonie mobile », Télesphore Bationo

Pour monsieur Bationo, Mamzik est disponible sur deux versions, à savoir le site web mamzik.com et l’application Android téléchargeable sur « Play store » et « Apple store ». « Ce projet a vu le jour grâce à l’appui financer du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et du Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur (BBDA). Cette plateforme est le résultat de deux années de travail acharné et cela dénote du sérieux et du professionnel qui sont notre crédo. Il faut noter que pour avoir accès aux différents contenus musicaux, les utilisateurs devront mettre la main à la poche via les moyens de paiements électroniques des réseaux de téléphonie mobile. D’autres plateformes ont existé dans le temps, mais en matière de redistribution des ressources, c’était difficile; ce qui ne leur a pas permis de faire long feu. Nous invitons donc les Burkinabè à soutenir la musique burkinabè et à suivre leurs artistes », a-t-il indiqué.

La prise en main de l’application a été expliquée à la presse

Via « Mamzik », les utilisateurs auront plusieurs choix dans l’interface de l’application. Ils pourront, soit écouter les chansons en exclusivités de leurs artistes Burkinabè préférés, soit avoir la latitude de suivre des streamings live de concert. À noter que le consommateur pourra même acheter ses chansons préférées grâce à la plateforme.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

MUSIQUE : « Burkina Côte d’Ivoire », c’est le nouveau feat de Lil KYLE et Marko

Burkina Côte d'Ivoire c'est la nouvelle collaboration de Lil...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page