Initiation à l’humour: le Cercle des Arts Vivants présente ses nouveaux « humoristes »

 Initiation à l’humour: le Cercle des Arts Vivants présente ses nouveaux « humoristes »

Le Cercle des Arts Vivants sis à Ouagadougou a accueilli dans la soirée de ce samedi 30 juillet 2022, un spectacle d’humour. Ce spectacle entre dans le cadre d’une session de formation en humour, initiée par Son Excellence Gérard Ouédraogo, au profit des jeunes.

« L’humoriste et l’espace vide », c’est sous ce thème que s’est déroulée l’édition 2022 de la session de formation organisée par le Cercle des Arts Vivants. Au total, 14 jeunes d’embrasser le métier d’humoriste ont pris part à cette session de formation qui aura pris en tout trois mois. En effet, ces jeunes, étudiants pour certains et d’autres issus de plusieurs métiers du secteur informel ont reçu des formations sur plusieurs modules de l’humour, qui leur permettront d’être en phase avec les réalités du milieu humoristique.

le directeur du Cercle de Arts Vivants, Son Excellence Gérard Ouédraogo

« L’humoriste et l’espace vide » se veut un concept, à en croire le directeur du Cercle de Arts Vivants, Son Excellence Gérard Ouédraogo, du grand maitre du théâtre Peter Brook. “Je me suis inspiré de ce texte pour l’essayer avec ces jeunes parce-qu’aujourd’hui, les humoristes ont tendance à débarquer sur scène avec de grosses scénographies. Pourtant, nous n’avons pas forcément besoin de tout ça. L’humoriste a une puissance avec les mots et son imagination. À travers donc son imagination, il peut faire exister des objets sur scène. Je l’ai expérimenté avec eux, le public a été très réceptif et je ressort satisfait de leur spectacle”, s’est-il réjoui.

Il a tout de même noté que tout cela a été le fruit d’un travail bien ficelé. De ses dires, il y a d’abord eu le travail d’initiation, leur apprendre à prendre contact et savoir ce que c’est que la scène; ensuite les apprendre à écrire (dans les papiers et aussi dans l’espace); l’appropriation du texte et le rendre comme si on improvisait. Nous avons également dit-il, travaillé sur la gestion corporelle. C’est donc un travail de fond qui a été fait durant ces trois mois passés au sein du Cercle des Arts Vivants, selon Son Excellence. La suite à l’en croire, est de continuer à renforcer les capacités de ces apprenants car cela s’inscrit dan la dynamique du Cercle, à savoir former les jeunes et leur donner l’occasion de s’exprimer.

Kadidiatou Zoromé, une des stagiaires

Du reste, le public venu massivement a pu profité de l’occasion pour voir le résultat de cette session de formation à travers ce beau spectacle que ces nouveaux « humoristes » ont donné. En effet, chaque stagiaire a pu disposer d’au-moins 3 minutes durant lesquelles il a pu faire montre de son talent, le tout autour du thème de l’édition. Kadidiatou Zoromé, une des stagiaires a tenu à exprimer sa satisfaction quant au bon déroulement de la formation. Elle s’est d’ailleurs confiée en ces termes. “Mes camarades et moi avons passé de bons moments d’apprentissage avec Son Excellence. Personnellement, cette formation est un véritable tremplin pour moi, foi de que j’ai pas hésité à le saisir. J’aime ce métier et j’espère que cette formation me permettra de mieux tracer mon chemin dans l’humour”.

Daouda Sawadogo, humoriste émergent et par ailleurs étudiant en Histoire et Archéologie

Quant à Daouda Sawadogo, humoriste émergent et par ailleurs étudiant en Histoire et Archéologie, ayant pris part également à cette session de formation, il a laissé entendre que si cette formation n’existait pas, il fallait obligatoirement l’initier. ”J’ai été informé de cette formation par le biais d’une amie. Et j’avoue que je ne regrette pas d’être venue. J’avais déjà pris part à une compétition d’humour où j’ai pu atteindre la finale, mais malheureusement je n’avais jamais eu de formation en tant que telle. Aujourd’hui, cette formation m’apporte une opportunité d’ordonner mes compétences et je dis merci à Son Excellence pour cette occasion”, a-t-il expliqué.

Pour l’occasion, les apprenants ont tous reçu une attestation, témoin de leur passage à cette formation au Cercle des Arts Vivants.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 10 =