jeu 25 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Innovation de la filière musique: le projet « Innovartiste-Booster » voit le jour

Participer à implémenter les capacités professionnelles et opérationnelles des acteurs de la filière musicale, tel est le leitmotiv de Viva Innova. Le samedi 11 mars 2023, au sein de la maison de l’entreprise de Ouagadougou, la structure a donné le top départ de la cérémonie de lancement de son projet « Innovartiste-Booster ».

Les bénéficiaires comptent faire de ce projet une réussite

L’association Viva Innova était face à la presse ce samedi 11 mars 2023 à Ouagadougou. C’était l’occasion pour l’association de procéder au lancement officiel de son projet dénommé « Innovartiste-Booster » qui vise a-t-on relevé, à renforcer les capacités professionnelles et opérationnelles des acteurs de la filière musique au pays des Hommes intègres.

Issouf Zan : « A l’issu de ces renforcements de capacité, les acteurs auront des opportunités de décrocher des marchés sur le plan national voir international »

À écouter le président de l’association et par ailleurs coordonnateur du projet Issouf Zan, ce projet sera un outil puissant pour permettre à ces acteurs de la filière musique d’avoir une panoplie de connaissances professionnelles. À l’issue de ces renforcements de capacité, les acteurs auront des opportunités de décrocher des marchés sur le plan national voir international. « Nous voulons implémenter au sein des bénéficiaires, la notion de business dans le domaine musical. Ce sont des artistes-interprètes, des producteurs, des manageurs et distributeurs qui bénéficient de cet accompagnement du projet », a-t-il laissé entendre. Puis de poursuivre en disant que les 30 bénéficiaires ont été sélectionnés grâce à un appel à candidature.

L’association et ses partenaires entendent œuvrer pour le rayonnement de la filière musicale

Le projet est bâti autour de trois actions prioritaires qui consistent entre autres, d’abord à accompagner les bénéficiaires dans la co-construction de nouveaux modèles d’affaires adaptés au contexte national et international. Ensuite, il s’agira de transférer les compétences aux bénéficiaires dans les métiers émergents d’entrepreneurs culturels comme la promotion des œuvres sur les plateformes numériques. Et enfin, le projet servira de cadre de développement des compétences professionnelles en vue de s’adapter aux exigences du marché. À l’issue des formations prévues, les artistes seront capables de maitriser les outils et le processus du marketing digital, et de fructifier leurs œuvres à travers les plateformes musicales en amenant le public à consommer leurs œuvres d’art, etc…


Bernice Pitroipa compte à l’issu du projet mettre en place son plan de carrière

C’est durant une période de 12 mois, allant de janvier à fin décembre 2023 que le projet s’étalera. Pour la bénéficiaire du projet et artiste Bernice Pitroipa, ce projet lui servira d’être plus pointue sur le plan professionnel et par ricochet l’aidera à mettre en place son plan de carrière.

Pour rappel, ce projet a connu le soutien financier du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) dans le cadre du PAIC-GC avec l’appui de l’Union Européenne au Burkina Faso.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page