Insuffisance rénale: C’est parti pour la semaine AURAF TRANSPLANT 2020

 Insuffisance rénale:  C’est parti pour la semaine AURAF TRANSPLANT 2020

Dans le cadre de la réalisation d’activité solidaire humanitaire et de promotion d’une meilleure santé au profit des populations, Auraf Transplant Burkina organise une série d’activité allant du 7 au 20 mars 2020 à Bobo-Dioulasso et à Ouagadougou. Face à la presse ce lundi 9 mars, les premiers responsables de l’association ont déroulé les grandes articulations de leurs activités.

« Ouvrir le premier centre associatif de dialyse au Burkina Faso, voire en Afrique, qui va permettre d’augmenter les capacités de prise en charge en terme de dialyse et offrir une autre vision de la dialyse en Afrique et au Burkina Faso », tel est ce à quoi s’atèle depuis maintenant des années l’association Auraf Transplant Burkina. A cette conférence de presse, Dr Diallo et ses camarades ne sont pas passés par quatre chemins pour montrer à quel point l’heure est grave en ce qui concerne l’insuffisance rénale. La transplantation rénale demeure le traitement de référence de la maladie rénale. Un combat de longue haleine que fait l’association son cheval de bataille.

C’est donc dans ce cadre que l’association a développé le projet de centre de dialyse de Bobo-Dioulasso dont le but est de soutenir les actions de l’association AURAF TRANSPLANT Burkina et la commune de Bobo-Dioulasso dans la lutte contre l’insuffisance rénale. Ce projet ambitionne d’ouvrir le tout premier centre associatif de dialyse au Burkina Faso. Ce centre de dialyse aura comme capacité, 12 générateurs de dialyse extensibles à 20 machines ; 50 patients au moins pourraient bénéficier de ce centre.

La commune de Bobo-Dioulasso a déjà offert un cadre de mise en œuvre de ce projet qui du reste demeure pionnier et innovateur au Burkina Faso.
Et pour mettre en œuvre ce projet, l’association met en œuvre une série d’activité. Ainsi, pour la semaine AURAF TRANSPLANT 2020, il est prévu une soirée de plaidoyer pour la cause AURAF le 12 mars 2020 à la maison de la culture Mgr Anselme Titiama Sanon à 19h30 qui va consister à communiquer avec les leaders d’opinion, les décideurs, les responsables administratifs et surtout de santé sur la problématique de la maladie au Burkina Faso et surtout proposer la vision et la contribution de AURAF TRANSPLANT.


Une levée de fond est également prévue au profit du centre municipal de dialyse. La grande activité de la semaine AURAF TRANSPLANT 2020 concerne les deux concerts solidaires dénommés, « un concert, un centre de dialyse ». Le premier aura lieu le vendredi 13 mars prochain au stade Wobi de Bobo-Dioulasso à 20H, et le second, le samedi 14 mars au Palais des sports de Ouaga 2000. A l’affiche, la grande voix du reggae africain, Tiken Jah Fakoli. Des artistes burkinabè fortement engagés tels Daisy, Jahkassa, Dez Altino, Nourat, Duni yam, Djeli Karim, Sali Z, … seront également de la partie. « Les bénéfices de ces concerts servirons à financer l’ouverture du premier centre associatif de dialyse au Burkina Faso, dénommé centre municipal de dialyse de Bobo-Dioulasso.

Une partie des bénéfices du concert servira à soutenir les orphelins et veuves des FDS tombées pour la république », a indiqué Dr Pascal Sanou, membre de l’association. Une journée de dépistage de maladie rénale se déroulera aussi dans la journée du vendredi 13 mars devant le stade Wobi de Bobo-Dioulasso accompagné d’une campagne de sensibilisation dans les écoles, universités, marché de la ville de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou
Il sera organisé ultérieurement une campagne de création de fistules artero-veineuses de dialyse et de pose de cathéters permanents en collaboration avec le CHU de Ouagadougou.


Pour rappel, l’Association pour l’Utilisation du Rein artificiel en Afrique et la promotion de la Transplantation rénale (AURAF TRANSPLANT BURKINA) est une structure dérivée AURAF TRANSPLANT France, l’association Mère. Elle a été créée en 2013. Elle est représentée au Burkina Faso par AURAF TRANSPLANT BURKINA dont le président est le Dr Pascal SANOU et a pour but de faciliter l’accès des patients à la dialyse et à la transplantation rénale.

 

Parfait Fabrice SAWADOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =