INTERVIEW: Alassane Zorgho célèbre son jubilé d’étain du 7 au 9 octobre prochain

 INTERVIEW: Alassane Zorgho célèbre son jubilé d’étain du 7 au 9 octobre prochain

Dix ans de carrière musicale, ça se fête. Et c’est ce que s’apprête à faire Alassane Zorgho les 7, 8 et 9 octobre prochain, du côté du terrain du King, sis au quartier Karpala de la ville de Ouagadougou. Une célébration qui sera marquée par plusieurs activités dont la sortie du tout dernier album de sa carrière. Invité au sein de notre rédaction, l’artiste nous livre le contenu de cette célébration, tout en faisant un récapitulatif de son parcours.

Natif du village de Cogho à 65 km de Zorgho dans la province de Ganzourgou, Alassane Zorgho est un artiste chanteur évoluant dans le style tradi-moderne. Il fait ses premiers pas dans la musique depuis sa tendre enfance. Cependant, c’est en 2001 qu’il s’y met quand il arrive à Ouagadougou. Il intègre d’abord un groupe musical de la place, avant de finalement se lancer véritablement dans une carrière solo.“J’étais obligé de quitter le groupe et gagner ma vie seul car les revenus n’étaient pas à la hauteur de mes attentes. Nous faisions souvent un mois sans prestation et ce qui me revenait était très minime”, a-t-il laissé entendre.

Son courage et sa détermination finissent par porter fruit. Cela dit, en 2013, il met sur le marché discographique le tout premier album de sa carrière intitulé « Douaga ». Aujourd’hui, l’homme dont le nom s’identifie à sa localité d’origine, totalise cinq œuvres discographiques, sur les dix ans qu’il aura passé dans la sphère musicale burkinabè. Et pour rendre la pareille à ses nombreux fans, surtout aux autorités coutumières qui l’apprécient beaucoup, il entend célébrer cette décennie de carrière à travers plusieurs activités dont une rue marchande, une animation musicale, des prestation d’artistes, un match de gala, et bien évidemment la dédicace du 6e album de sa carrière.

“Au premier jour, Il y aura la conférence de presse pour présenter le nouvel album. Le deuxième jour sera consacré aux prestations des artistes invités et toutes autres activités qui vont avec. Au troisième jour, je serai moi-même en prestation live”, a confié l’artiste, avant d’ajouter qu’un jeu de tombola sous la dénomination « gagner des parcelles » permettra à deux fans de répartir chacun avec une parcelle.

De son avis, cet évènement sera accompagné par la solidarité d’une trentaine d’artistes burkinabè notamment Reman, Kady Wendpouiré, Wendpanga, Natou Baswidga, Abibou Sawadogo, Natou, et bien d’autres. Plusieurs chefs coutumiers notamment le Moogho Naaba Baongho, le Wogdog Naaba Boulga, le Dagnoin Naaba Sanem marqueront leur présence en vue de soutenir l’initiative. Cette participation massive de la chefferie coutumière se justifie par la générosité de l’artiste. “Je ne connais pas le nombre exact d’artistes qui vont prester lors de ce jubilé. Mais tous veulent associer leur image à l’évènement et de façon gracieuse. Concernant, les chefs coutumiers, nous avons été tour à tour leur expliquer les raisons de la tenue de l’activité. Ils ont tous épousé l’idée”, a-t-il signifié.

À noter qu’une des volontés phares de l’artiste, c’est de repartir donner un grand concert à Zorgho, localité qui a bercé ses premiers pas dans la musique. Le rendez-vous est donc pris du 7 au 9 octobre prochain, du côté du terrain du King de Karpala (Ouagadougou).

Interview réalisée par Modou TRAORÉ (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 9 =