mer 29 novembre 2023

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Interview : Big Desal bientôt en concert à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou.

Le reggae est un genre musical souvent assimilé aux « Rastas ». Depuis un certains temps, des initiatives se créés pour faire la promotion de ce genre musical, au nombre desquelles la distinction annuelle du meilleur artiste reggae dénommé, le Marley d’Or. En 2018 le travail de Big Desal a été reconnu et il a reçu le prestigieux prix. Infos Culture du Faso comme à l’accoutumée est allée à la rencontre du meilleur artiste reggae 2018 du Burkina Faso. Vivant hors du pays l’artiste Big Desal a tenu à répondre à quelques-unes de nos questions alors qu’il était de passage au pays. Découvrons ensemble l’artiste dans les lignes qui suivent.

 

Infos Culture du Faso (I.C.F) : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Big Desal : Je me nomme à l’état civil Salif DEMBÉLÉ alias Big Desal, artiste musicien, compositeur, arrangeur burkinabé résidant en France.

I.C.F. : ​Pourquoi avoir choisi de devenir artiste musicien ?

Big Desal : Je viens d’une famille de griots mes deux parents sont dans la musique traditionnelle donc on peut dire que j’ai grandi dans la musique.

I.C.F. : Quelles sont les caractéristiques de votre musique ?

Big Desal : Je fais de la musique reggae tradi-moderne, on peut appeler cela du reggae mandingue.

I.C.F. : En quoi consiste pour vous le métier d’artiste musicien reggae ?

Big Desal : L’artiste reggae a le devoir de dénoncer certains faits et de contribuer à éveiller la conscience des populations, à côtés de cela il doit également traiter des faits sociaux et ne pas se contenter de dénoncer.

I.C.F. : Que pensez-vous de la musique reggae au Burkina Faso ?

Big Desal : Le reggae n’était pas considéré avant, mais depuis ces dernières années le reggae a beaucoup évolué au Burkina Faso surtout avec le nombre d’évènements liés au reggae qui ne cesse de croître. Grâce également aux actions de plusieurs acteurs tels Madess, Sams Ka le Dja, Freeman Tapily et bien d’autres.

I.C.F. : Pouvez-vous nous donner un bref aperçu de votre carrière ?

Big Desal : J’ai actuellement 3 albums. Le premier intitulé « Louancé » est sorti en 2004 le deuxième sorti en 2011 a pour titre « Histoire d’aventure » et le troisième album est sorti en 2017 et est intitulé « Tout est compliqué » et a été sacré Marley d’or 2018.

I.C.F. : Que représente le trophée Marley d’or pour vous ?

Big Desal : Ce trophée est une invite au travail. Je dois travailler davantage pour encore progresser.

I.C.F. : Quel message avez-vous à adresser à vos fans.

Big Desal : Je voudrai leur demander de continuer à nous soutenir surtout en sortant massivement lors des concerts parce que ce n’est pas toujours facile de revenir faire des concerts au pays.

I.C.F. : Quelles sont les difficultés auxquelles vous faites face en tant qu’artiste reggae ?

Big Desal : Comme difficultés il faut noter le manque de moyens. Par ce qu’à chaque fois on investit soi-même. Il y a aussi le manque d’encadrement parce que tu dois être à la fois artiste, manager et producteur.

I.C.F. : Quels projets envisagez-vous pour l’avenir ?

Big Desal : J’ai comme projet de mettre en place un festival ou des trophées de récompenses seront décernés aux artistes reggae. Je compte aussi mettre en place un concours de musique pour les jeunes.

Dans l’immédiat j’ai actuellement 3 grands concerts en vue à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou.

I.C.F. : Comment êtes-vous accueilli par les mélomanes au Burkina Faso ?

Big Desal : Tout vas bien je suis bien accueilli mais je suis plus connu du côté de Bobo-Dioulasso et je travaille à faire ma promotion dans tout le pays.

I.C.F. : Quel est votre mot de la fin ?

Big Desal : Je voudrai remercier mes fans et tous ceux qui me soutiennent merci pour la confiance.

 

Interview réalisée par Parfait Fabrice SAWADOGO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

MUSIQUE : L’artiste Tchè-Yèrô, la reine du Gandaa signe son retour avec son album « Empire Gandaa »

L’artiste musicienne Tchè-Yèrô, la reine du Gandaa, fait son...

Métier de MC et présentateur: le regard de Freddy Lino, meilleur présentateur Live de l’Afrique

Le Burkinabè Frédéric Lino GUIBRÉ a été désigné, le...

Sud-Ouest/Musique: «Je cultive de l’arachide pour financer mes albums» (Alphonse Somé)

À l'occasion de la cinquième édition du Festival des...