Actualités Entretien Musique

INTERVIEW: FORTUNA, la nouvelle coqueluche de la musique burkinabé.

Elle fait partie de la fine fleur de la musique burkinabé qui se fraie un chemin dans la sphère musique. FORTUNA, nom de la divinité italique allégorique de la chance, elle représente le destin avec toutes ses inconnues. C’est peut-être ce qui a inspiré notre jeune artiste à choisir ce nom comme nom d’artiste. Elle parle d’amour et de sa passion musicale dans ses productions. Infos Culture du Faso est allé à la rencontre de cette jeune artiste pleine de potentialités.

Diplômé en Marketing, Karambiri Adeline a l’amour de la musique depuis sa tendre enfance. D’abord choriste a l’église depuis l’âge de 10 ans, elle n’a jamais été loin de sa passion qui est la musique. Avec des yeux pétillant et le sourire aux lèvres FORTUNA confie à Infos culture du Faso : « mes parents n’étaient pas d’accord pour que j’abandonne tout pour une quelconque carrière musicale. Je les comprenais, car ce domaine est très complexe et difficile. Alors pour ma passion je me suis donné à fond dans mes études pour avoir le soutien de mes parents dans ma carrière musicale ». A ses débuts, FORTUNA a commencé par faire des choeurs pour des artistes tels que Zaky DIARRA, DABBLE D, Madou MOUKORO, Kassoum DEMBELE, Daoudi la Joie, en suite au vu de la sa grande qualité vocale, elle fut approché par l’artiste Cysby pour un featuring de « haut vol » dixit FORTUNA. Une collaboration de plus qui met notre jeune artiste en confiance quant à la qualité de faire ses preuves en carrière solo.

“Après ces collaborations, j’ai compris qu’il était temps de commencer par voler de mes propre ailles, d’où la sortie en 2016 de mon premier single intitulé ” Amour Ako “. Depuis lors FORTUNA ne cesse d’être sollicité pour des prestations et elle prépare activement une série de concerts. D’ailleurs c’est en pleine répétition que nous l’avons trouvé. « Actuellement je suis en pleine répétition pour une série de concert qui commence ce samedi 16 novembre à l’espace culturel les Bambous, puis s’en suit le Festival des Musiques Urbains du Burkina (FEMUBK) à la Maison de la Culture de Bobo ». Deux rendez-vous pour vous permettre de découvrir l’immensité du talent de cette jeune dame.

Comme tout début, FORTUNA n’est pas épargné par les difficultés. Au titre de ces difficultés figure le souci de producteur, dixit FORTUNA. Il y a également le problème de participation aux spectacles et de promotion artistique de la part des medias pour booster sa carrière. Des difficultés qui n’empêchent pas FORTUNA de voir son avenir musical en rose, surtout si elle a le soutien inconditionnel de ses fans. A ses fans FORTUNA leurs assure de la sortie très prochaine de son clip et les appelle à continuer à la soutenir dans sa carrière car selon elle :” quel que soit la popularité, le talent et la notoriété d’un artiste, il n’est rien sans l’amour et le soutien de ses fans. »

Abdoul Rasack TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 21 =