jeu 25 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Jazz à Ouaga : Le début de la 29ème édition annoncé pour le 28 mai prochain

Le comité d’organisation du Festival « jazz à ouaga » était face à la presse ce lundi 17 mai 2021, pour annoncer les couleurs de la 29ème édition de l’évènement. Il est ressorti que du 28 mai au 05 juin, la capitale de la ville de Ouagadougou vibrera au rythme du Jazz, de l’Institut français à la cour du FESPACO. Le thème de cette 29ème édition a été placé sous « jazz, paix et cohésion sociale ».

Chaque année, à partir du dernier vendredi du mois d’avril, l’Association Jazz à Ouaga organise le Festival « jazz à Ouaga » dans ladite ville. Ce lundi 17 mai 2021, le comité d’organisation a tenu une assise afin d’informer la tenue de l’événement au compte de l’année 2021. Celui de cette année, la 29ème édition, se tiendra du 28 mai au 05 juin sous le thème « jazz, paix et cohésion social ». Le festival fera la navette entre l’institut français et la cour du FESPACO, avec la prestation de plusieurs artistes venus d’ici et d’ailleurs, à travers des concerts.

Selon Abdoulaye Diallo, coordonnateur du Festival, cette édition se voudra un cadre pour le comité de participer à la cohésion sociale par les moyens du Jazz comme l’indique le thème 2021. « Notre ambition à cette session sera, d’unir nos efforts afin de promouvoir la musique et plus généralement sa contribution à la construction d’une société inclusive de paix et de dialogue sociales » a-t-il affirmé.

Ils entendent également, à travers le festival jazz, former un mariage entre des concerts payants mais aussi gratuits, afin de séduire le public tout en évoquant les bienfaits de la cohésion sociale. En effet, durant ces environs dix (10) jours, plusieurs artistes de « renommée internationale » feront la navette entre le FESPACO et L’Institut français afin d’offrir au public des soirées « riches » en sonorité blues et Jazz. Il s’agit entre autres de Bill Aka Kora, Dicko Fils, Bombino du Niger, Trio Mike Abe de la Côte d’Ivoire, Abib Koita du Mali.

En ce qui concerne l’innovation de cette année, le coordonnateur a indiqué qu’en plus de la tenue de cette édition, il y’a aussi la tenue des trois (3) « grosses soirées » avec de « grosses pointures »  de la musique au village du Festival. Il a aussi ajouté que des amateurs et professionnels du jazz seront présents à cet évènement et que cela permettra aux nouveaux talents de se dévoiler.

«À l’institut français, durant les jours spéciaux, le prix d’entrée est fixé à 5.000 FCFA , les autres soirées, c’est-à-dire le 29, 30 mai et le 4 juin, le prix est fixé a 2.000 FCFA. Au Fespaco, les trois (3) soirées IN seront fixées a 1.000 FCFA . Pour l’entrée au FESPACO, nous mettrons les moyens nécessaires afin que l’attente ne soit pas longue », a clarifié Anselme Sawadogo, Directeur de programme du festival. En guise d’information, ce festival annuel n’a pas pu se tenir l’année passée pour raison de sécurité sanitaire. Cette année, afin de contribuer à l’abolition de l’insécurité au Burkina Faso, le festival avait prévu une caravane musicale dans « les zones à risque élevé », chose qui n’a pas pu se tenir pour des questions d’organisation. Cependant, le comité a assuré que le projet sera introduit pour les éditions à venir.

Abdoul Gani BARRY (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Ouagadougou: Le 13e Rim-Tansoba accède au trône à Sabtenga 

Son excellence le Rim-Tansoba (Mouss Tansoba) est fait désormais...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page