« Je souhaite inviter l’ensemble des maires du Burkina Faso à venir à l’école de ce qui se passe à Niangoloko », Abdoul-Karim Sango, Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme

 « Je souhaite inviter l’ensemble des maires du Burkina Faso à venir à l’école de ce qui se passe à Niangoloko », Abdoul-Karim Sango, Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme

La 5ème édition du festival Niangoloko en fête se tiendra dans la cité de Santa du 1er au 06 décembre 2020 sous le thème « Culture, jeunesse et santé de la reproduction ». A cet effet, la cérémonie d’ouverture ponctuée de discours et d’animations culturelles et artistiques a eu lieu le 1er décembre 2020 sur le nouveau site de l’Association pour le réveil culturel de Niangoloko.

La cérémonie officielle d’ouverture débute par des sketchs présentés par la compagnie ARC et qui portent sur le thème de Niangoloko en fête et une sensibilisation sur la maladie à corona virus. Puis, les troupes de danse traditionnelle Sakamba Karabôrôso de Soubakagniédougou et de Koper de Dano ainsi que l’artiste Abesig ont tenu en haleine le public massivement mobilisé. Les différents intervenants à la tribune officielle ont relevé la pertinence du thème de l’événement et le rôle de la culture dans le développement d’un pays.

Niangoloko en fête est donc une véritable tribune de promotion et de valorisation de la culture burkinabè en général. Dans son mot de bienvenu, le maire de la commune de Niangoloko, Bassihé Hema a adressé ses remerciements aux autorités administratives et à la population de la cité de Santa et relevé le rôle de la culture dans le développement endogène des peuples.

Pour le commissaire général de Niangoloko en fête, David Kassoum Koné, Niangoloko en fête participe à l’animation culturelle et artistique du 11 décembre célébré cette année dans la région des cascades. Elle est aussi une plateforme de promotion de la cohésion sociale, d’éducation, d’éveil et de sensibilisation. «  Nous visons une cible qu’est la culture à travers l’ARC qui est une arme. Nous voulons toujours porté un message d’éveil citoyen à la jeunesse », a-t-il expliqué

Le représentant des parrains Daniel Hema, quant à lui, indique que ce festival participe au développement social, économique et culturel de Niangoloko. Il apprécie le choix du thème car, selon lui, la culture est un facteur de cohésion et la jeunesse le fer de lance du développement.

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme Abdoul Karim SANGO, présent à la cérémonie d’ouverture, a relevé le rôle de la culture pour une nation et la pertinence du thème de l’événement. « Nous sommes venus magnifier la culture de la cité de Santa. La culture étant un ressort pour bâtir des nations fortes est un facteur de raffermissement des liens sociaux. Je souhaite inviter l’ensemble des maires à venir à l’école de ce qui se passe à Niangoloko », a-t-il indiqué

Présents à cette première soirée de Niangoloko en fête, les parrains artistiques Souké et Sidiki ont participé à l’animation culturelle et artistique. Le concert live de la soirée a été assuré par les troupes Kimini, Koper et les artistes Asdy Diarra, Rama N’Goni, Solo Dja Kabaco et de Nèba Solo. Niangoloko en fête déroule sa deuxième journée le 02 décembre 2020 avec plusieurs artistes invités dont Imilo Lechanceux, Amzy, Eva 1er, Thaliane et la troupe Boudnooma.

Parfait Fabrice SAWADOGO 
Barry Demba Ka

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 × 9 =