Actualités Humour Spectacle

Je vous salue maris : 1er one man show de Philomaine Nanéma.

La nuit du samedi 6 avril 2019 sera inoubliable et gravée dans la mémoire de l’humoriste Philomaine Nanéma dite Philo. En effet, c’est à cette date que cette artiste hors paire a décidé de faire plaisir à ses mélomanes et fans en leur offrant un spectacle dont la salle a refusé du monde vue la mobilisation de la population sortie très nombreuse.

« Je suis satisfaite, je ne sais pas comment mes fans se sont mobilisés, en fait, je suis trop contente, mais en même temps je ne le suis pas, parce que beaucoup n’ont pas eu la place et il y’avait des gens fâchés dehors et cela m’a rendu mal à l’aise. C’est comme s’il y’avait plus de billets que de places, Alors qu’en réalité, il n’en est pas, donc je ne sais pas si on a trafiqué mes billets ou pas, mais du coup ; cela me fait plaisir de savoir que franchement les gens m’apprécient, ils sont venus pour me soutenir et m’applaudir, donc cela me fait chaud au cœur ».

C’est en ces termes que Philo très émue vue le nombre de ses fans sortis nombreux s’est prononcée à la fin de son spectacle.

Pour une 1ère, elle ne peut que se réjouir et a profité remercié le public qui s’est mobilisé en sortant très très nombreux puisque la salle de spectacle était archicomble « Je remercie le public sorti nombreux, j’ai vu la mobilisation et j’ai failli pleurer vue la grande considération à mon égard ».Vue cette grande mobilisation, elle a promis d’offrir des spectacles à ceux qui n’ont pas pu faire le déplacement afin de leur permettre de la suivre et a profité invité les bonnes volontés à l’accompagner afin qu’elle puisse jouer dans les provinces, dans les profondeurs du Burkina pour permettre aux gens de se déstresser, de se marrer un tant soit peu. « Je vous salue maris », c’est comme pour rendre hommage aux hommes qui sont un peu au centre de tout ce que nous vivons au quotidien, à dire un peu de tout a-t-elle précisé « Quand vous prenez un foyer, c’est l’homme le plus imposant, c’est lui qui a toujours le dernier mot, on ne peut pas parler de femme sans parler d’homme ni d’enfants, ils sont vraiment au centre de tout ce que nous vivons, c’est juste pour leur rendre hommage ».

Quant au 1er woman show, a-t-elle poursuivi, étant humoriste depuis 4 ans, elle s’est dite qu’il fallait qu’elle écrive un spectacle qui a été fait.

Après l’écriture, elle s’est approchée de Mamadou Tindano pour la mise en scène en lui expliquant son projet et qu’elle voulait qu’ils travaillent ensemble a-t-elle confié et d’ajouter que la répétition a pris deux semaines intenses avec 8h de répétition par jour et ils ont dû arrêté pour un problème de voix puisqu’elle avait perdu entre temps la voix. « On a dû se reposer une semaine avant de reprendre ce qu’on avait fait pendant les deux semaines. On était parti au départ pour un mois de répétition et comme depuis deux ans, j’avais compris cette envie d’offrir un spectacle au public, ce qui fait qu’on a tout visité en deux semaines ».

Des artistes humoristes comme Ali Ponré 1er, Pizaroro sont venus prester, juste pour montrer leur solidarité et l’humoriste est rentrée en trombe dans la salle accompagnée d’un tonnerre d’applaudissements. L’artiste, très humble qu’elle est, a remercié l’excellence Gérard qui selon elle c’est grâce à lui, elle a fait ses 1ers pas dans l’humour et c’est grâce à lui elle est devenue ce qu’elle est.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

benedicteoued@gmail.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 + 20 =