dim 21 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Jour 1 de la 16ème édition du FIRHO : Un premier spectacle pour faire face à l’adversité au pays des Hommes intègres

La 16e édition du Festival international du rire et de l’humour de Ouagadougou (FIRHO) a ouvert ses portes ce vendredi 1 septembre 2023 à Ouagadougou, précisément à Canal Olympia Yennega de Ouaga 2000 . Durant 48 heures, des humoristes de la Côte d’Ivoire, du Mali, joints à ceux du Burkina Faso vont faire vibrer les Ouagavillois sur le rythme de l’humour. La première nuit annonçant le début de ces événements à battu son plein ce vendredi 1 septembre 2023.

« Un nouveau sourire à la vie », voilà le thème qui a retenu pour la 16ème bougie du FIRHO. Ouverte par la première nuit a Canal Olympia Ouaga 2000, plusieurs artistes humoristes burkinabè, Ivoirien et bien d’autres ont fait vibrer le public visiblement habitué à l’événement. Il s’est agit entre autre des Zinzins de l’art, Malam Adamo, Philomène Nanema, Momo l’intellectuel etc.

Pour la promotrice de l’événement Augusta Palenfo le choix de ce thème sied avec l’objectif de ce spectacle qui est de démontrer notre résilience face à l’adversité. «  Il y a beaucoup de personnes qui sont désespérées en commençant par moi-même. Depuis quelques années je me demandais où on allait. Il y a beaucoup de choses qui me sont venues en tête. Donc c’est pour dire aux gens qu’il faut qu’on ait un nouveau sourire pour combattre ces gens qui nous combattent », a dit Augusta Palenfo pour justifier le choix du thème.

Et c’est d’ailleurs la même idée que le ministre en charge de la culture Jean Emmanuel Ouédraogo a épousé. Il a d’ailleurs insisté sur le fait que c’est l’une de raison de sa présence à cette soirée. « A la fin de soirée on ne peut que tirer notre chapeau à l’ensemble des humoristes. Le rire est une thérapie et chacun ici va repartir un peut plus soigné et avec un moral un peut plus haut. Le fait de pourvoir tenir ce genre de spectacle c’est un beau pieds, parce qu’ils passent qu’ils peuvent nous empêcher de rester debout et surtout nous faire perdre nos capacités de création », a félicité le ministre en charge de la culture.

En cette édition, comme particularité, la promotrice a souligné la participation d’un des « doyen » de l’humour Africain Michel Gohou Doukro. Celui-ci a tenu un spectacle pendant un laps de temps. A l’écouter sa présence à été également motivée par la situation que vie le pays des hommes intègres.

« C’est un honneur et une joie partagée. Le rire est tout à la fois, ça amène la symbiose, le vivre ensemble, le rire ça instruit. Donc aujourd’hui être à Ouagadougou pour un festival de rire c’est vraiment une joie parce que je sais que le Burkina vie une situation difficile. Et si on croise les bras, et qu’il n’y a pas de manifestation ça veut dire que les ennemis nous on eut. Malgré tout il faut monter que le pays est debout et c’est ne pas les tentatives d’intimidation qui vont amener les habitants a rester à la maison », a-t-il clamé

Pour rappel, un autre spectacle est prévue ce samedi dans la mythique salle du CENASA toujours dans le cadre du FIRHO.

Parfait Fabrice Sawadogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page