Actualités Culture Musique

Jour 2 des NAK 2020: une soirée artistique inaugurale à la hauteur des attentes

Le tout nouveau site des Nuits Atypiques de Koudougou (NAK) a abrité la soirée inaugurale des prestations artistiques dans la soirée de ce mardi 24 novembre 2020. Ce sont entre autres des artistes comme Smarty, Dicko fils, Idak BASSAVÉ, Ramdess et la Troupe Saaba qui ont animé le plateau musical de cette soirée.

C’est devant une foule surchauffée et visiblement impatiente, que la soirée inaugurale marquant le début proprement dit des prestations artistiques de ce 25è rendez-vous des NAK a officiellement ouvert ses portes. Au programme, plus de quatre artistes-musiciens et une troupe musicale se sont illustrés de la plus belle des manières à savoir Salif Ramdé alias Ramdess, Idak BASSAVÉ, Dicko fils, Smarty et la Troupe Saaba. Pour l’occasion, c’est le tout nouveau site des NAK qui a servi de tremplin en cette soirée du 24 novembre. Et ce qu’il faudrait retenir, c’est que le début des prestations artistiques de cette présente édition semble avoir tenu ses promesses, au vu de la communion qui a prévalue entre le magnifique public et les différents artistes de la soirée.

D’entrée de jeu, la Troupe Saaba a littéralement séduit le monde à travers une maîtrise totale de la musique et la danse traditionnelles. Entre pas de danse dignes des rythmes du terroir et les chansons d’obédience traditionnelles, ladite troupe aura laissé ses traces à cette soirée avant de céder le podium à la musique tradi-moderne à travers l’intervention de Salif Ramdé alias Ramdess. En effet, la belle et magnifique voix de ce fils de la région n’a pas laissé le public. indifférent. Il a de ce fait chanté à l’unisson evec les différents festivaliers.

Comme attendu, la soirée va encore monter en intensité avec l’entrée en scène de l’une des plus belles voix de la sphère musicale féminine du Burkina Faso: elle c’est bel et bien Idak BASSAVÉ. Bien-sûr son côté polyglotte a littéralement emporté le public et les officiels présents à cet effet ce soir. Entre maîtrise vocale et instrumentale, Idak a une fois démontré ce soir qu’elle est une digne fille de la famille BASSAVÉ, autrefois connue pour leur dévouement à la musique. Et quoi de plus normal pour elle de céder le podium à un autre monument de la musique burkinabè avant de quitter la scène, Dicko fils. Le concepteur du Denké-denké n’a laissé aucune chance au public de douter de la performance de cette soirée de prestations artistiques. Aussi sa prestation fut particulière car prônant également la cohesion sociale et le vivre-ensemble entre les peuples du pays. Avec lui, c’est surtout le terroir peulh qui a été mis en valeur à cette soirée.

Cette soirée a connu son apothéose avec l’entrée en scène du maître de la parole et de la musique engagée. Smarty, puisque c’est de lui est question a tout simplement explosé sur scène, ce qui a obligé les spectateurs à se ruer au plus près du podium pour mieux communier aux rythmes de sa voix envoûtante. Ce soir, le public aura retenu que le Rap a un nom: et c’est tout simplement Smarty. D’ailleurs ce dernier s’est exprimé en ces termes: “C’est une grosse responsabilité de pouvoir organiser un tel grand festival. Et ce soir, je me sens heureux et fier d’avoir participé à cette débauche d’énergie avec le public. Je remercie monsieur le promoteur pour cette confiance qu’il a placé en nous, et on espère avoir été à la hauteur”.

Rendez-vous est donc pris pour ce mercredi 25 novembre 2020 à partir de 20h 30 pour une soirée uniquement reggae avec l’entrée en scène de Freeman Tapily, Jah vérity, Nourat et SANA BOB. Et pour ce faire, la troupe Djiguiya ouvrira le bal de cette deuxième soirée de prestations artistiques.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
36 ⁄ 12 =