Jour 3 du suivi des projets du FDCT/PAIC-GC: les données de deux projets actualisés à Bobo

 Jour 3 du suivi des projets du FDCT/PAIC-GC: les données de deux projets actualisés à Bobo

Dans le cadre de la mission de suivi des projets du 1er appel à projets du FDCT et de l’Union Européenne, dans le cadre du PAIC-GC, deux projets ont été scrutés à Bobo-Dioulasso, ce 28 octobre 2022. Cette mission entamée dans les régions du pays depuis 3 jours maintenant, vise à actualiser les données des projets financés de cet appel à projets.

« Aide à la professionnalisation de trois ensembles artistiques de la fanfare, de l’équipe de majorettes et de la compagnie de l’ARC » de l’association ARC de Niangoloko; et le projet cinématographique « La marche des jeunes cinéastes » de l’association Cinomade, ce sont là les intitulés des deux projets passés en revue dans la ville de Bobo-Dioulasso, en cette journée du vendredi 28 octobre 2022.

À en croire les membres de l’équipe du FDCT, messieurs Barry et Konaté, cette évaluation des projets répond à un besoin à savoir celui d’actualiser les données en vue de dresser le rapport final de l’ensemble des 74 projets du 1er appel à projets du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et de l’Union Européenne, dans le cadre du Programme d’Appui aux Industries Créatives et à la Gouvernance de la Culture (PAIC-GC). Et la particularité de ces deux projets suivis ce jour selon eux, c’est qu’ils ont été tous les deux exécutés à 100%, non seulement sur le plan physique mais également sur le plan budgétaire.

Kassoum David Koné, président de l’association ARC de Niangoloko

Le premier cité, est un projet structurant et innovant qui a été financé à hauteur de 22 millions de F CFA. Il vise selon Kassoum David Koné, président de l’association ARC, à contribuer à la promotion culturelle dans l’ère géographique de Niangoloko. “L’autre raison est que pour des réjouissances, on partait à Ouangolodougou (ville ivoirienne située à la frontière) pour s’attacher les services de troupes de fanfares vu qu’on en trouvait pas, ni dans les Cascades ni dans les Haut-Bassins. Grâce à la confiance sur deux projets antérieurs que nous avons réalisés avec l’appui du FDCT, nous avons encore bénéficié de ce 1er appel à projets, en vue de répondre aux besoins cités”, a-t-il expliqué.

Substantiellement, le projet a permis de former 82 jeunes dans les trois disciplines, notamment en fanfare, majorettes et théâtre. À noter que trois œuvres ont été réalisées par les trois troupes et diffusées sur place. Du reste, dix autres localités de Niangoloko devaient accueillir des diffusions mais la situation sécuritaire fait obstacle. Qu’à cela ne tienne, il tient à apprécier le suivi initié par le FDCT et son partenaire, l’Union Européenne. De son avis, toute ressource doit être gérée avec sérieux, même s’il faut souligner que les réalités diffèrent d’une localité à une autre; d’où sa suggestion au FDCT de trouver des mécanismes assez légers en tenant compte des acteurs culturels situés loin des grandes villes.

le président de l’association, Lamissa Ouattara

Quant au second projet, porté par l’association Cinomade, il a reçu un financement de plus de 20 millions de F CFA. Il a consisté selon le président de l’association, Lamissa Ouattara, à initier des jeunes des trois provinces des Hauts-Bassins aux fondamentaux du cinéma. Au total, 20 jeunes ont été formés en écriture de scénario, en réalisation et en production. À l’issu de la phase de formation, deux courts-métrages issus des scénarios écrits par les participants, ont été réalisés. De l’avis de monsieur Ouattara, les suivis qu’effectue régulièrement le FDCT, ont été bénéfiques en ce sens que ça aurait permis de surmonter certaines difficultés.

En rappel, cette mission d’évaluation des projets s’est déroulée dans la région du Centre la semaine dernière, avant de se poursuivre dans les autres régions du pays depuis le 25 octobre 2022.

Boukari OUÉDRAOGO

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 13 =