Actualités Culture Sites touristiques

Jour 3 du Wed-bindé à Kaya: les vertus thérapeutique et protectrice des fourneaux mises en évidence

La première partie de la troisième journée du festival Wed-bindé s’est déroulée ce samedi 17 septembre 2020 à la place du forgeron de la ville de Kaya. Il s’est agi pour les communautés présentes sur le site, de procéder à l’allumage et à l’extraction du minerai de fer des fourneaux déjà allumés.

Promouvoir le métier du forgeron ainsi que tout ce qui l’entoure, tel est l’objectif phare de ce festival. Après les activités de la première et deuxième journées du festival, marquées par ailleurs de communications, de formations et d’allumage de certains fourneaux, cette présente journée qui s’est déroulée ce jour 17 octobre aura été riche en enseignement et d’apprentissage de ce qui concours le métier de forgeron. En effet, après 72h d’allumage du fourneau de la communauté de forgerons Dogon du Mali et 24 h de celui de la communauté de forgerons Sénoufo de Korhogo (Côte d’Ivoire), ces derniers ont procédé à leurs <<accouchements>>. En réalité ces deux fourneaux dont il question, sont des fourneaux à induction directe. De ce fait, leur alimentation en air se fait de façon naturelle à travers les tuyères situées sur les extrémités.

Ainsi le fer extrait de ces fourneaux ont été présentés au public venu nombreux pour découvrir le mode de vie de nos ancêtres à travers les différentes étapes d’obtention du fer via ces fourneaux traditionnels. Bonheur, joie et sentiment de découverte de nouvelles choses; tels sont les états d’âme qui animaient ces populations (jeunes, vieux, enfants…). À cet effet, Léonce KY, Directeur des sites classés au Patrimoine mondial, jouant le rôle de modérateur a indiqué qu’il faille aux éditions prochaines inviter les scolaires et lycéens à venir chaque fois s’imprégner des différentes étapes de la fusion du fer.

Nonobstant l’extraction du fer de ces deux fourneaux, un autre a été allumé dans la même matinée et a pris seulement 3 heures 09 minutes de fusion avant son <<accouchement>>. Il s’agit de celui du Sanematenga, précisément de Dablo. Et contrairement aux autres, ce type de fourneau, appelé <<Boaga>>, est à induction indirecte. Il est ainsi alimenté en air grâce à des forgerons qui soufflent le feu à l’aide d’objets.

Cependant, ce qui a plus marqué les différents visiteurs, c’est le caractère thérapeutique et protecteur qu’incarne le minerai de fer obtenu à partir de tous ces fourneaux. En effet, il peut servir à soigner une infinité de maladies y compris le problème d’enfantement, et la protection contre les mauvais sorts et personnes. D’ailleurs, ça n’a pas été étonnant de voir que tout le monde se ruait vers le liquide obtenu grâce à la plongée du minerai obtenu dans de l’eau.

Cette cérémonie d’accouchement étant close, place à la cérémonie de clôture de ce dixième rendez-vous du Wed-bindé à la salle polyvalente de la ville de Kaya. Rendez-vous est donc pris pour 19 heures, avec des prestations d’artistes tradi-modernes et modernes.

Boukari OUÉDRAOGO
Fabrice Parfait SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 13 =