Actualités Culture Société

Journées culturelles Koromba 2e édition : Venez découvrir ce “peuple rassembleur” mais peu connu les 17-18 octobre 2020

Les membres de L’association Koromba et association Nouvelle Vision ont organisé ce 13 septembre 2020 une conférence de presse à Ouagadougou. Objectif, porter à la connaissance du public, la tenue de la 2e édition des Journées Culturelles Koromba.

“La culture est un antidote à la violence car elle invite à la compréhension d’autrui et féconde la tolérance” tels sont les propos du coordinateur des Journées culturelles Koromba, Aziz Konfé dans sa déclaration liminaire. Pour lui, “la culture est un véritable levier de développement et un maillon de rapprochement et d’intégration des peuples”. Selon Aziz Konfé c’est “considérant la richesse de la culture Koromba et désireux de la magnifier et de la promouvoir que l’association Nouvelle Vision s’est proposée d’organiser, en collaboration avec l’Association Koromba, des journées dédiées à la découverte et à la redécouverte de l’identité culturelle des peuples Koromba” fin de citation.

Moussa Konfé, sociologue abonde dans le même sens en disant que “cette activité permettra de mieux découvrir les Koromba à travers leurs patronymes, leur organisation sociale et tout ce qui va avec”.

Qui sont les Koromba?

C’est la question que l’on serait tenté de se poser en prenant part à cette activité. Les Koromba existent au Burkina Faso depuis le 3e et 4e siècle, explique Adama Sawadogo dans sa présentation sur l’ethnie et seraient descendants des Berba vivants dans les grottes de Sissé, province du Soum région du Sahel à l’époque. On les reconnaît à travers des patronymes tels Konfé, Sawadogo, Boulé etc.

Cette deuxième édition des journées culturelles Koromba promet d’être riche en couleurs. Au programme de es activités culturelles une conférence publique du le thème: “Les Koromba : histoire et patrimoine culturel”; la tenue d’un village artisanal meublé d’expositions d’objet d’art, de photos, de produits vestimentaires, des tissages, d’art culinaire et une rue marchande; des animations publiques faites de danses (noungré, dginnin, kinwfè) de chansons traditionnelles ; une nuit culturelle marquée d’un défilé vestimentaire, un savoir-faire (en contes, devinettes, poèmes, proverbes) des prestations d’artistes (Koromba, peulh, dogon et mossi); des prestations d’artistes modernes et tradi-modernes Koromba.

Le rendez vous est donc pris pour les 17-18 octobre 2020 sur le site du FESPACO à Ouagadougou.

Sidbéwendé Zongo, collaborateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 23 =