Actualités Culture Musique

KUNDÉ D’OR 2020 : La célébration de l’édition 2020 marquera les 20 ans d’existence de l’événement

Lors d’une conférence de presse tenue le 09 février 2020 à Ouagadougou, au ciné Nerwaya, le commissaire général des Kundé, Monsieur Salfo Soré alias Jah Press, a annoncé les couleurs de la célébration de l’édition 2020 de l’événement, qui coïncidera avec les 20 ans d’existence de ce beau joyau, qui depuis son avènement en février 2001 a fortement contribué au rayonnement de la musique burkinabé et la promotion de ses acteurs. Cette vingtième manifestation aura lieu le 29 mai prochain.

L’on se rappelle tous de cette première édition des Kundé, tenue en février 2001, un coup d’essais à l’époque, qui s’est avéré être un véritable coup de maître. Depuis son avènement, les initiateurs n’ont pas manqué de tenir le rendez-vous. C’est dire que chaque année, l’édition s’est tenu au grand bonheur des acteurs de la chaîne musicale burkinabé, qui ont vu leurs métrites reconnu. C’est pour amender dans ce sens, que le promoteur Salfo Soré , connu sous le sobriquet de Jah Press, a affirmé, que « l’évènement s’est positionné comme le baromètre de la musique au Burkina Faso ».

C’est donc en prélude de ce constat, que Salfo Soré a convié les journalistes pour faire une pause bilan de l’événement et annoncer en même temps, l’anniversaire de ses 20 ans qui aura lieu le 29 mai prochain à Ougadougou, date de la prochaine célébration des trophées de la musique burkinabé. Compte tenue des évènements réligieux qui auront lieu dans le mois d’avril, notamment le Jeûne, il serait bon de tenir cette 20ème édition durant le mois de mai, a expliqué Salfo Soré.

Solo Dja Kabaco, celui l’a même qui fut lauréat de la première édition des Kundés n’a pas manqué de manifester sa joie. Pour lui, cet événement a été un tournant décisif dans sa carrière d’artiste, il a profité de l’occasion pour féliciter les initiateurs pour lui avoir permis de remporter le sacre de la première édition. Même son de cloche pour Asalfo du groupe Magic Systèm qui a témoigné avoir reçu son premier trophée lors des Kundé. C’est dire que les Kundés à une réputation à l’échelle internationale et a permis aux artistes d’ici et d’ailleurs à avoir cette promotion, qui leurs a permis de davantage se hisser au sommet de leurs arts.

Aboubacar Dipama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 29 =