Actualités Culture Société

La 6è édition du Burkina Mousso Oscars (BUMO) a livré son verdict

La sixième édition de la cérémonie de remise des trophées aux femmes battantes dénommée Burkina Mousso Oscars (BUMO), s’est tenue ce samedi 29 mai à Ouagadougou. Cette présente édition s’est déroulée en présence de la marraine, Martine Yabré, présidente du Mouvement Mondial des Femmes Leaders (MMFLP)/section Burkina Faso.

le promoteur Burkina Mousso Oscars, Boukary Kéré alias Kerson

Burkina Mousso Oscars dont le promoteur est Boukary Kéré alias Kerson, a tenu à respecter sa traditionnelle cérémonie de remise des trophées aux femmes battantes. Ainsi, pour cette année les domaines concernés ont été le cinéma, l’art culinaire, l’association, les banques, le transport, la musique, l’éducation, la communication et le sport. Et 6è du genre, c’est le somptueux complexe hôtelier Sonia hôtel sis à Ouagadougou qui accueilli la cérémonie de remise de prix de cet événement.

Pour le promoteur, c’est un sentiment de satisfaction qui l’anime, du fait de pouvoir réussir à tenir ce 6è rendez-vous annuel malgré les difficultés rencontrées. Également, de grandes innovations sont attendues pour la septième édition, choses qui seront rendues publique à la conférence de presse du bilan de cette édition. À l’en croire, l’un des défis à relever est de pouvoir faire ressortir du fond du Burkina Faso, les femmes battantes qui font des merveilles.

Au total, cette cérémonie de récompense est composée de neuf principales catégories. Et cela, s’ajoute trois trophées d’honneur.

Jeanne Marie Christine TANY, DG de Wendkouny Bank International, lauréate en banque.

Pour la lauréate madame Jeanne Christine Tany, Directrice générale de Wendkouny Bank International, par ailleurs, vainqueure de la catégorie banques, recevoir un tel prix est une fierté, un honneur, un défi, une invite à plus d’ardeur, à plus de combativité pour mériter plus la confiance placée en elle. Madame Yolande Ouattara/Sawadogo, présidente de l’amicale des éducatrices du Burkina, lauréate dans le domaine de l’éducation, invite les parents à s’impliquer davantage dans l’éducation des enfants dont l’école n’arrive pas à assurer la totalité.

Ousmane OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 22 =