Actualités Création Mode Stylistes

La mode pour éradiquer le VIH Sida et les grossesses non désirées : Koro DK soutient les adolescentes à travers un défilé de mode.

Placé autour du thème « VIH/Sida et grossesses non désirées chez les adolescentes » ; la 5ème édition de Mode Afrique a atteint son apothéose le samedi 24 novembre 2018 à Ouagadougou par un défilé de mode qui a réuni 17 stylistes venus du Burkina Faso, la Côte d’Ivoire ; le Sénégal, le Mali, le Benin, le Togo. Plusieurs liens entre en droite ligne avec le thème a expliqué Korotimi Dao alias Koro DK.

En effet, Koro Dk veut mettre la mode au service de l’humanitaire afin d’aider et de donner le sourire à ceux qui en ont besoin «Quand vous voyez, ces stylistes venus d’horizons divers pour nous soutenir, cela signifie qu’ils ont un bon cœur et sont près à donner le sourire à toutes les personnes qui en ont besoin, et c’est vraiment un brassage ».
Il nous a été donné de constaté que la matière 1ère utilisée pour la confection des tenues proposées, était du Faso Danfani, du Koko Dunda, de la soie, du cuir.
La collection de Koro DK s’appelle « dessine moi mon Faso Danfani ».qui signifie qu’on peut travailler le Faso Danfani en plusieurs façons au lieu de le porter comme d’habitude. On peut le différencier et l’éclater pour donner une notre connotation ou le poser sur d’autres tissus.

Pour la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille Laurence Marshal Ilboudo, c’est l’esprit de mode qui est vue au-delà de ces collections et œuvres d’art et Koro DK a pu mobilisé ses confrères et sœurs autour d’une thématique consistant à la prise en charge des adolescents, une population très jeune et d’ajouter qu’il était important qu’un regard puisse être vu sur cette cible et de pouvoir faire un clin d’œil , un geste, une bonne intention pour eux .
Elle a en outre indiqué qu’il était important de souligner que les jeunes sont la cible du VIH Sida d’après des statistiques, surtout les personnes vivant avec un handicap. Et a précisé que les mariages précoces doivent être aussi pris en compte « j’ai demandé aussi que l’on s’occupe des mariages précoces car lorsque nous parlons de grossesses non désirées, c’est parce que la jeune fille est mariée très tot.Nous savons que quand la femme se marie, c’est pour faire des enfants. Et c’est difficile pour elle de porter la grossesse ou d’enfanter avec un corps inapproprié ».

Une des participantes venue du Sénégal mais Béninoise ayant fait des études de pharmacie et de commerce avant de se lancer dans la mode, Emmanuelle créatrice de la marque Emma Style, a décidé de mettre en valeur le pagne wax réservé à la classe pauvre « Cela fait 17 ans que je fais de la création que j’ai dénommée lionne parce que toutes les femmes sont de grandes battantes. Cette collection leur est dédiée. Je suis appelé la reine du wax au Sénégal, puisque j’ai lancé ce pagne qui n’était pas porté par les Sénégalaises. C’était un sous pagne et j’ai voulu déjoué ces préjugés en me spécialisant en couture wax sans oublier aussi que j’étais passionnée par la mode ».


La soirée a été très belle. Des artistes comme Floby, Lajaguar, Awa Boussim ont tenu le public en haleine à travers chants, danses et humour. En plus du défilé des grandes personnes, les enfants ont montré les talents des couturiers à travers ce qu’ils ont porté. Des fiches de souscription ont été distribuées aux admirateurs de mode pour leur permettre de laisser parler leur cœur tout comme les organisateurs ont permis à des personnes de repartir avec des bons composés de tickets aller Ouagadougou Bobo et des bouquets satellites munis d’abonnements. Rendez-vous est pris pour la 6ème édition dans deux ans.

Téné Bénédicte OUEDRAOGO
Benedicteoued@gmail .com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 6 =