LA NUIT DU STAND UP 2018: Les humoristes d’ici et d’ailleurs nourrissent les populations de joie et de bonne humeur.

 LA NUIT DU STAND UP 2018: Les humoristes d’ici et d’ailleurs nourrissent les populations de joie et de bonne humeur.

Les humoristes burkinabè et ceux venus de la Côte-d’Ivoire, du Togo, du Cameroun et du Congo-Brazzaville ont explosé vendredi nuit la salle du CENASA. Ce, au cours de la 2e édition de la “grande” Nuit du Stand Up et du Laangande; organisée par le célèbre Son Excellence Gérard.

À ce deuxième acte de “La Nuit du Stand Up et du Laangande, le public ouagalais et des zones environnantes n’ont pas du tout marchandé leur participation. Cette fête humoristique de fin d’année a eu lieu précisément dans la nuit du vendredi 28 décembre 2018 à Ouagadougou au CENASA. En effet, malgré les difficultés que traverse le pays des hommes intègres, la population entend viblement continuer à rire, vivre, s’amuser, s’épanouir… dans la sérénité.
“Nous n’allons jamais baisser les bras”, a déclaré le promoteur de l’événement, Son Excellence Gérard. Celui-ci s’exprimait juste après la soirée qui fût simplement riche en: son, lumière, messages, émotions, bonne humeur. Devant des autorités du pays dont le Directeur Général du Bureau Burkinabè du Droit d’Auteur, Walib Bara, ces jeunes et grosses têtes de l’humour africains ont su aborder diverses thématiques sous des angles aussi bien comiques que éducatifs. L’on avait affaire à Son Excellence Gérard, Adelle Badolo et La Jaguar du Burkina; Dibgué Cravate et Maréchal Zongo de la Côte-d’Ivoire ; N’Dongo du Cameroun; Fortune Bateza du Congo-Brazzaville; Gogoligo du Togo. De la cellule familiale jusqu’à la rue en passant par les lieux de travaille, ces faiseurs de rire ont fait des prestations autour par exemple de l’intégration et l’infidélité dans toutes ses dimensions. Même si l’on les retrouvait dans d’autres sujets d’actualité axés sur le développement durable comme: La déprimentation; la préservation de l’environnement et la propreté des villes noires; la promotion des cheveux naturels ; la dictature; le mariage; la culture du pardon et le courage devant toute situation. L’événement s’est tenu sous le thème officiel suivant : ” Humour, baromètre du développement social”.
Dans ses premiers propos d’après manifestation, le Promoteur Gérard OUEDRAOGO démontre et situe sa satisfaction à plusieurs niveaux. “Je suis très content et satisfait d’abord du public. Les gens sont sortis nombreux. Les artistes ont assuré le spectacle. Ce qui m’a le plus impressionné, c’est le public qui est resté jusqu’à la fin. Durant près de trois heures de spectacle pour saluer le travaille les artistes”, confit-il.
Signalons que le Stand Up est une nouvelle forme d’humour propulsée grâce à la jeunesse. Ce style se concentrant sur les thèmes et faits d’actualité séduit , sensibilise et oriente la population sur les situations sociales, culturelles, diplomatiques, politiques et même sécuritaires. Lancée l’an dernier dans la capitale burkinabè, l’objectif principal de La Nuit Du Stand Up et Du Laangande se résumerait à un “plat de la bonne humeur ” visant justement à clore l’année en beauté et surtout embrasser la nouvelle avec beaucoup plus de joie et de sérénité. Au-delà de ça, remarquons qu’à travers ce show annuel, le Burkina démontre clairement son sens d’hospitalité et de fraternité avec une ouverture sur le reste du continent africain. D’où l’intégration réelle par l’humour et la culture. Ce deuxième rendez-vous fût particulièrement marqué par la prestation d’ouverture de la troupe de danse contemporaine Irène Tassembédo. Sans oublier des acrobates (La compagnie hiérarchie du Baobab) et de jeunes humoristes talentueux du pays dont Pizzarro. Autre chose à noter aussi, c’est que tous les humoristes ont été introduit sur scène par des doyens dont Idrissa OUEDRAOGO, L’homme du Peuple… L’esprit selon le Promoteur Gérard, ses collaborateurs et ses partenaires serait aussi d’encourager et pousser les jeunes et futures ventilateurs de bonne humeur. ” Le rire, c’est de la thérapie “, dit-on.
Ayant le sens de la créativité et du dynamisme, toutes les actions des humoristes du jours ont suscité avec brio les réactions des spectateurs nationaux et internationaux de tout âge et sexe. Tout cela en faveur de la promotion des arts vivants et ses bienfaits au sein des peuples. Pour apporter beaucoup plus d’innovations aux éditions prochaines, l’on appelle et sollicite le soutien de l’État et l’accompagnement de partenaires. Toutefois, Gérard ne manque pas d’adresser des remerciements à ces collègues humoristes, au public, aux autorités et aux bonnes volontés ayant contribué à la réussite de cette édition.
Rendez-vous en fin d’année 2019 pour La Nuit du Stand Up et du Laangande, Acte 3. Mais avant ça, le spectacle qui a été enregistré sera alors diffusé sur plusieurs chaines de télévision pour atteindre le maximum de personnes.

Filasko Moussa KABORÉ

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =