Actualités Culture Musique

Lancement officiel de la 2è édition des Journées des Cultures et Traditions : Zagtouli était au rendez-vous

”Cultures et Traditions, facteurs de vivre-ensemble”, c’est sous ce thème que s’est ouverte officiellement la deuxième édition du festival Les Journées des Cultures et Traditions de Zagtouli, ce vendredi 30 octobre 2020. Prévu pour durer jusqu’au 1er novembre 2020, ce festival se veut un espace de promotion des cultures et traditions du Burkina Faso.

C’est devant un public ravi d’accueillir à nouveau les festivités des Journées des Cultures et Traditions de Zagtouli que les activités de la deuxième édition a officiellement ouvert ses portes. Entre prestations d’artistes et allocutions des officiels, tout a été réuni pour rendre parfait cette cérémonie de lancement officiel.

“Je félicite le Comité d’Organisation pour le travail abattu”, dixit le promoteur de l’événement, le Naaba Baongho de Zagtouli

Par ailleurs, Son Excellence Naaba Kaongo chef de Zagtouli, initiateur du projet s’est réjouis du déplacement massif des populations et autres officiels à cet énième rendez-vous du festival. Pour lui, celà témoigne de leur intérêt pour la culture et les traditions. Aussi s’est-il exprimé en ces termes: “ces journées ont été initiées pour magnifier nos traditions et coutumes car celà impacte notre vie quotidienne. Et c’est l’occasion de valoriser tout ce que nous faisons dans le sens de notre culture de façon globale. C’est surtout un tremplin de promotion de nos valeurs cardinales qui définissaient nos sociétés traditionnelles. Et nous espérons que ces journées aient un impact considérable dans le processus de rétablissement de la cohésion sociale dans notre pays, comme le veut le thème de cette édition”.

Le parrain artistique Koudbi KOALA expliquant le bien-fondé des Journées des Cultures et Traditions pour la jeunesse

Et pour emboîter le pas du promoteur, Koudbi KOALA, promoteur des Nuits Atypiques de Koudougou et par ailleurs parrain artistique de l’édition 2020 des Journées des Cultures et Traditions, a laissé entendre que pour une deuxième édition, c’est déjà un pari réussi en ce sens que lui-même a été surpris du beau monde que le festival a drainé. Pour lui, c’était tout en son honneur d’accepter accompagner cette initiative, car dit-il Son Excellence Naaba Kaongo chef de Zagtouli accorde un intérêt inestimable à la culture.

Le comité d’organisation de la deuxième édition des Journées des Cultures et Traditions

Cependant, il a souhaité que pour les prochaines éditions, les organisateurs exigent une somme forfaitaire avant l’accès car pour lui, les artistes ont aussi besoin de moyens financiers pour se motiver dans les créations. D’ailleurs, il le fait savoir en ces propos: “La gratuité c’est bien, mais un festival a besoin également de finance pour continuer à vivre”. Et pour répondre au choix porté sur lui, il a fredonné pendant quelques minutes, une belle chanson traditionnelle devant un public stupéfait de son talent caché.

Mais ce qui a plus retenu l’attention lors de cette cérémonie d’ouverture, ce sont les prestations artistiques traditionnelles qui se sont succédé. À cet effet, des troupes traditionnelles à savoir la troupe Yarma de Zorgho, la troupe Zentouan, l’ensemble artistique du Burkina et l’association Nateng Pagba de Zagtouli ont peint cette soirée de très belles chansons et danses traditionnelles. Et que dire de la talentueuse Nana Bibata; dotée d’une très belle voix, elle allie rythmes et symphonie, le tout doublé d’une chorégraphie hors norme de ses danseuses. Aussi, des artistes comme Zidass, Zabda ont animé la soirée par des prestations live. Et pour dire vrai, cette journée du 30 octobre restera à jamais gravée dans la mémoire des populations de Zagtouli. Cérémonie également marquée par une visite guidée de stands.

Le PCO, Théodore OUÉDRAOGO dit être satisfait de la cérémonie de lancement de la présente édition

À cette occasion, le Président du comité d’organisation (PCO), Théodore OUÉDRAOGO, n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction quant à la réussite de cette journée de lancement qui marquait d’ailleurs le deuxième jour de l’événement. En effet, une parade carnavalesque a ponctué la toute première journée, le jeudi 29 octobre. “Ce sont au total quatre jours de réjouissances musicales, prestations de troupes traditionnelles, d’exposition de produits locaux, etc qui marqueront cette présente édition”, a-t-il précisé. Rendez-vous est donc pris pour la troisième journée qui se déroule ce 31 octobre sur le même site, le terrain de Zagtouli. Au programme des prestations artistiques traditionnelles et modernes, et toujours des expositions.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 4 =