sam 13 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Le Grand Prix de Poésie Thomas Sankara: et de deux pour le Congolais Tristell Mouanda Moussoki

En 2020, soit quatre années plus tard, Tristell Mouanda Moussoki remporte le Grand Prix de la poésie Thomas Sankara pour la République démocratique du Congo (RDC) avec son poème intitulé « Élégie pour un Sahel debout ». La cérémonie de remise d’attestation et de trophées a eu lieu au CENASA, le jeudi 21 mars 2024, marquant la journée mondiale de la poésie. C’est une compétition initiée par «Afrique Wilila ».

Noélie Hien, présidente du comité d’organisation,

« Nous rassembler », c’est sous ses couleurs que la 5e édition du grand prix de la poésie Thomas Sankara a fait ses manifestations artistique et littéraire. Noélie Hien, présidente du comité d’organisation, a donc rappelé que l’appel à candidature de la 5e édition du concours, a été lancé depuis le 21 décembre 2023 au 73e anniversaire de naissance du président Thomas Sankara et clôturé le 1er février 2024 (date anniversaire du lancement de la bataille du rail au Burkina Faso (1985). « Le thème de cette édition est tout simplement un appel, aux fils et aux filles de la nation résidents et non-résidents, non seulement à se soutenir mutuellement, mais surtout à nous aimer fortement, main dans la main, nous unir pour combattre les forces obscures qui gangrène notre pays », a-t-elle signifié. De son avis, elle veut promouvoir l’écriture et la poésie au sein de la jeunesse, car elles sont désintéressées par celle-ci.

Et de poursuivre : « Nous rassembler malgré tout, s’unir au-delà de tout. C’est en ce moment de périodes très difficiles, nous devons laisser tomber nos différences, réveiller notre burkindlim (intégrité) qui sommeille en nous », a-t-elle lancé.

Tristell Mouanda Moussoki a été le lauréat de la première édition en 2020. Il ajoute ainsi un deuxième trophée de la même compétition en remportant le Grand Prix de poésie Thomas Sankara. Selon Valentin Kambiré, représentant du ministre chargé de la Culture, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, cette nouvelle édition est une édition de résilience et de résistance. C’est aussi celle qui montre à souhaiter que les membres du comité se mobilisent pour que la poésie, qui est le parent pauvre des genres littéraires retrouve sa place dans la culture qui es là sienne, a t-il salué.

Le président du membre du jury, Koba Boubacar Dao, a confié qu’il avait des œuvres de belles factures parmi celles qui étaient en compétition.Il invite les jeunes à « créer des belles œuvres en s’inspirant des anciens et de les dépasser ».

À la cérémonie aussi des remises d’attestation aux candidats et aux partenaires dont Infos Culture du Faso a eu le plaisir d’obtenir une attestation de reconnaissance, une lecture du poème de lauréat, l’hymne national chanté en chœur et un hommage rendu au pionnier de la poésie burkinabè à travers une vidéo diffusée sont entre autres qui ont animé la soirée.

En rappel, Afrique Wilila organise cette compétition depuis 2020. La 4e édition a été remportée par la Française Marie-Clotilde Bastide avec son poème intitulé « retour ».

Veuillez consulter ci- dessous le nom des 12 meilleures poèmes et leurs auteurs à cette édition 👇🏻👇🏻👇🏻

Parfait Fabrice Sawadogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Mois du patrimoine burkinabè : La deuxième édition annoncée du 18 avril au 18 mai 2024

Le comité d'organisation de la deuxième édition du «...

Ouagadougou/Littérature : la première édition du SIFLO ouvrira ses portes du 17 au 20 avril

Le Salon International Féminin du Livre de Ouagadougou (SIFLO)...

BURKINA : Sortie du nouveau single « Choisis Jésus » de l’abbé Arnaud Wangrawa

Fort de 3 minutes 11 secondes, le chantre l'Abbé...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page