jeu 20 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Le groupe musicien «  Clan 7 » au FESTAC 2020

Du 29 février au 09 mars se tient la 2e édition du Festival des arts de Cissin dans l’enceinte de la maison des jeunes et la culture, Jean-Pierre Guingané. Cadre d’expression musicale, le festival a accueil ce mercredi 04 mars le groupe Clan 7.

Il a tenu le public en haleine pendant toute la soirée. Cela à travers des reprises de chansons des artistes burkinabè et d’ailleurs notamment Tshala Muana, Georges Ouédraogo, la famille Bassavé, Ismael Lô, Amy Koita, Bétika, Daphné, Nourat.
Après leur annonce par le maitre de cérémonie, le groupe s’est installé sur la scène. Au début le public se jouait au timide et les questions qui taraudaient chaque esprit étaient : « Qu’est-ce que ce groupe va chanter ce soir ? », « sera-t ’il à mesure de nous faire rêver ? ». Ces questions trouveront leurs réponses lorsque le groupe finira d’interpréter le titres «Nibanega » de Georges Ouédraogo, « Tajabone », de Ismael Lô. En effet, après ces reprises, nous pouvions voir dans le public des festivaliers hausser la tête, applaudir, siffler.

Le groupe continuera son charme avec la reprise d’autres chansons notamment « Burkina soldat » de Nourat, « Calé » de Daphné, « Foly » de Hamed Smani, « Diarabi » de Amy Koita « Ma rivale » de Bétika, « » de la famille Bassavé. Puis que à les écouter, nous avons l’impression que ce sont les artistes eux-mêmes qui sont sur la scène. Une parfaite synchronisation des voix des chanteurs avec la musique, une parfaite diction des mots, reprises correctes des refrains. Sans oublier le professionnalisme du bassiste, du guitariste, du pianiste et du batteur qui a contribué à rendre la soirée agréable.

Durant toute la soirée le groupe a pu tenir le public en haleine. Et travers plusieurs rythmes, genres musicaux notamment le warba, le salsa, l’afro-urbain, le mandingue, le reggae, le soukouss. Ce groupe est vraiment formidable et force l’admiration. Pour rappel, «  Clan 7 » est un groupe de jeunes musiciens évoluant dans la reprise des chansons d’artistes burkinabè et d’ailleurs. Il a côtoyé plusieurs scènes où il a fait ses preuves.

S.G

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

« Naam toga ne Waoogré » : Le tout nouveau clip de la sœur P. Anne Marie Kaboré

Fort de cinq minutes cinquante sept secondes (5'57), Sœur...

Concert « Résilience »: Le comité d’organisation prêt à 98%

Le concert « Résilience » de l’artiste musicien Reman,...

Pô: Le promoteur Damien Copia offre deux millions aux jeunes du Nahouri

Plus de dix mille visiteurs du festival des Retrouvailles...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page