Actualités dédicaces littéraire litterature

Le livre « Le rêve burkinabè »: Hyacinthe Ouédraogo invite une « révolution mentale »

L’écrivain Hyacinthe Wendlarima Ouédraogo a présenté son second ouvrage avec « Le rêve burkinabè », ce mardi 3 décembre 2019 à Ouagadougou.

Inspiré du Sankarisme, ce tome 1 de cette deuxième œuvre d’Hyacinthe Ouédraogo après « la vallée des larmes », interpelle les uns et les autres, pour une révolution des mentalités, à un changement du style de vie en vue de s’approprier de l’histoire nationale. Cette œuvre de 359 pages a été dédicacée, le mardi 3 décembre 2019 à Ouagadougou. L’ouvrage, a-souligné, vise aussi à requalifier le capital humain et lancé un appel au patriotisme afin de s’affranchir de la dépendance.

Et d’ajouter que la valorisation du patrimoine national et des potentialités naturelles multiformes que regorge le « pays des hommes intègres ». Parfait Ilboudo, un homme de lettre, a expliqué que le titre de « Le rêve burkinabè » présente des traits d’histoire, de philosophie et littéraire. « Quand on considère notre histoire, on se rend compte qu’elle a été faite par des hommes valeureux. Quand nous parcourons notre histoire, nous nous rendons compte qu’elle est jalonnée d’actes héroïques », a laissé entendre l’écrivain.

De ce fait, « Le rêve burkinabè » vient rappeler que les burkinabè peuvent espérer, à ses dires. Patron de cette cérémonie de dédicace, Me Bénéwendé Sankara, vice-président de l’Assemblée nationale, a indiqué l’intégrité, une valeur que le peuple Burkinabè a en partage. Ce rêve prescrirait, a-t-il souligné, que les Burkinabè aient les mêmes aspirations en vue de créer les conditions d’un développement. Parfait Ilboudo a confié que ce « livre est un art. Car, a-t-il appuyé, il a la capacité de modifier nos comportements.

Dans ses explications, l’ouvrage met en exergue le sort actuel du Burkina Faso qui n’est pas une fatalité avant de poursuivre que le peuple burkinabè a des atouts naturels sur lesquels l’on peut s’appuyer pour bâtir un Burkina émergent. C’est pourquoi, M. Ilboudo a invité de s’approprier pour une la révolution mentale. Enfin, l’auteur décrit et s’attaque aux causes de la dégradation de la mentalité humaine à travers la perversion des mœurs, la corruption et l’incivisme etc.

 

Achille ZIGANI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =