Actualités Entretien Musique

Le rap s’invite sur Infos Culture du Faso : Entretien exclusif avec le meilleur groupe de Bobo.

Jeunes, dynamiques, passionnés et talentueux tels sont les qualités de ces deux jeunes rappeurs du groupe One Gang. Après leur toute dernière nomination au Bobo Lolo, nous les avons retrouvés dans leur QG au quartier Diarradougou de Bobo Dioulasso. Ils ont décidé de partager avec Infos Culture du Faso leur parcours musical et leur projet à venir.

Infos Culture du Faso (ICF) : Vous pouvez vous présentez s’il vous plait ?
One Gang (OG) : Wèèh toujours la One Gang, moi c’est ILBOUDO Alassane alias Papus Gaïla (PG). Toujours la One Gang, rappeur bè fatchè moi c’est SY Abdoul Karim Alias Thockssel de la One Gang (TL).

ICF : Pourquoi ce nom One Gang ?
OG : (PG) on a choisi ce nom One Gang tout simplement parce qu’au début, on était dans le « tiéquar » (quartier), on a essayé de former un groupe en rassemblant les idées, tout le monde à donner un nom et c’est le nom One Gang qui à été retenu, parce que nous sommes un gang.

IFC : Comment définissez vous votre groupe ?
OG : (PG) je dirais que nous sommes un groupe de rappeur, nous évoluons dans l’Afro Trap, dans le Hip Hop etc.

IFC : Depuis combien de temps votre groupe existe ?
OG : (PG) la One gang a cherché à chanter depuis 2012 jusqu’en 2014 où on a eu l’occasion de rentrer en studio Yirikichana grâce à l’arrangeur Sisco. Au début, nous étions au nombre de trois personnes, mais ce qui explique qu’on est deux maintenant, c’est le refus parental de l’autre à cause de son ethnie non autorisée à chanter depuis les ancêtres.

IFC : Combien de trophées vous avez à votre actif ?
OG : (PG) en 2017 nous avons été la Révélation au Bobo lolo, Meilleur Rappeur Hip Hop au Burkina au Cool Award People. (TL) : cette année nous avons été Meilleur Groupe au Bobo lolo.

IFC : Quel est le groupe musical que vous aimez le plus au Burkina Faso et qui vous a beaucoup inspiré ?
OG : (TL) les Détenus ! (PG) les détenus ce sont des rappeurs, ce sont des grand frères Sisco, Madess et puis Blo One, ils chantaient, on les écoutait depuis qu’on était petit, on a essayé de faire un truc comme eux. C’est eux qu’on imite comme ça. Ils sont fidèles, l’un envers l’autre, leur groupe est serré, ils bossent dure. Notre objectif est de devenir comme eux, les dépassés même.

IFC : Quels sont vos projets pour le futur ?
OG : (PG) nous avons beaucoup de projets actuellement, on a fait un featuring avec l’artiste malien Lil Iba, on compte aller faire le clip au Mali après la fête, on vient de faire un album aussi mais qui n’a pas encore été lancé. Ce sera une surprise pour les fans restez à l’écoute seulement les fanatiques.

IFC : Combien d’album avez-vous en discothèque ?

OG : (PG) bon actuellement nous avons un album titré Maman je t’aime mais nous sommes en préparation il y’a 12 titres dont deux featuring mais n’a pas encore été lancé d’abord.

IFC : Quels sont les difficultés que vous rencontrez dans votre parcours ?
OG : (PG) on a remarqué qu’au Burkina Faso ici le rap est sous développé, le show biz et le milieu culturel est sous développé, il faut des politiques de développement pour renforcer le milieu artistique. Il y’a beaucoup de talent mais pas d’opportunités surtout à Bobo ici, à Ouaga on remarque que c’est un peu plus chaud qu’ici. A part cela, One Gang grâce au bon Dieu, nous avons rencontrés un homme au grand cœur, l’Arrangeur Sisco. Avec lui, on n’a pas beaucoup de difficultés car il nous aide beaucoup, on fait les sons gratuitement, les clips gratuitement. C’est lui qui nous finance, c’est lui qui assure notre scolarisation, c’est lui qui se charge de tout.

IFC : C’est à travers quelle chanson le public vous a connu ?
OG : (PG) quand on était au nombre de trois, on a lancé un single dénommé « An gnongona teï », on a fait le clip aussi et on a déclaré au BBDA. C’est avec ce son que le public nous a connus.

IFC : Un dernier mot pour les Fans ?
OG : (PG) on va lancer un grand cri de remerciement aux fanatiques de la One Gang car c’est grâce à eux nous avons été le Meilleur rappeur, Meilleur artiste Hip-Hop du rap Burkinabé, Meilleur Groupe au Bobo lolo, on est ensemble.

 

Interview réalisé par Abdoulaye Coulibaly ( Stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =