Actualités dédicaces musique Musique

Le retour de Natou Baswidga avec un nouvel album, “Nissala”

“Nissala” est le titre du nouvel album de l’artiste musicienne Natou Baswidga. Cet album présenté aux hommes de médias ce samedi 3 Avril 2021 est composé de 17 titres. On note que la sortie officielle de l’album est parrainée par papa François, PDG Boro, Razo.com, le maire de Koubri, Salif Bambara, PDG Salif , Sakina Mare et les parrains artistiques étaient Zoug-Nazaguemda et Maï LINGANI. La présentation de l’album a eu lieu au musée de la musique de Ouagadougou.

Natou qui explique à la presse ses titres

A l’occasion de l’officialisation de cet album une explication des dix sept (17) titres qui composent l’album a été donnée par l’artiste elle même.Il faut dire que les titres de l’album sont les suivants Nissala, Ganda, Kipere, l’amour, Koobo, kamba, nongtaaba, sakda Touma, walwale, zaka ramba,waogui pagba, zemstaaba, Villageoise, l’amour d’une mère, tieng tirga, Waka n’dolé.

La presse sortie nombreuse pour l’occasion

Pour l’artiste Natou, son souhait le plus ardent est de pouvoir mieux faire dans les jours à venir. Elle ajoute que le nouvel album pose la problématique de l’homme, nul ne connait l”avenir. Et l’idéal pour l’homme est de faire de façon permanente le bien sans attendre un retour car le bienfait n’est jamais perdu a-t-on coutume de dire. Il existe également d’autres thèmes tels que l’amour, l’entraide, l’entente, la paix, réconciliation qui sont toujours d’actualité.

Le PDG Boro en cache nez avec sa gauche l’artiste et sa droite la marraine artistique Maï Lingani suivi du DG Salif.

Il faut noter l’album numéro 0001 a été vendu aux enchères dans la salle et il a été acheté par un (1) millions plus trois parcelles par le PDG de Boro immobilier connu sous le nom de PDG BORO qui a également offert deux parcelles aux deux autres présentateurs qui étaient au présidium avec l’artiste.

La marraine artistique qui s’affirme sur le nouvel album.

Maï LINGANI, marraine de la soirée trouve que le nouvel album est un grand chef d’oeuvre d’une grande diversité culturelle du Burkina Faso de différents rythmes du tiroirs. C’est un album à déguster, et c’est la musique traditionnelle qui vient de faire une grande avancée à travers le brillant boulot effectué par l’artiste.

L’artiste a tenu également à remercier, les hommes de médias, les parrains, le fan club Baswidga et le public burkinabé. 

Ousmane Ouédraogo (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 2 =