jeu 18 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Le slam bobolais, objet d’un mémoire de fin cycle à l’université Paris Nanterre

Paroles en corps, paroles en scène, une ethnographie du slam à Bobo-Dioulasso, Burkina Faso, c’est le thème qui a constitué un mémoire de fin cycle à l’université Paris Nanterre. Le mémoire a été soutenu en visioconférence par Charlotte MESSEANT. Charlotte s’est vue attribuer la note de 18/20, la meilleure note d’ailleurs de la promotion au département d’anthropologie.

Tout serait parti de la découverte du groupe Afrikan’Da à travers sa page Facebook. Le contact établit, Charlotte MESSEANT entre en contact direct avec le groupe en Novembre 2018 alors que les boys étaient en tournée en France. Revenus au pays, Charlotte fait le déplacement depuis Paris pour rejoindre RH Moulaye, Boni Lanky, Booder et le maestro Sissoko. Durant plus d’un mois, elle va suivre le groupe, comprendre leur méthode de travail, étudier leurs textes, leur mode de vie, leur comportement sur scène, etc. Charlotte échange également avec les poulains de Afrikan’Da notamment Mots-Dits-Beaux, Delfy et d’autres.

Elle aura l’occasion d’ailleurs de prester en première partie lors du grand concert du groupe, qui a confirmé la place des quatre (4) garçons dans la sphère  »slamatique » au Burkina Faso. La soutenance du mémoire a eu lieu le 20 juin 2020. Il faut noter également que lors de leur tournée en France à l’occasion du festival « Plumes d’Afrique » plusieurs textes du groupe Afrikan’Da ont été retenus pour être étudiés dans des écoles et universités.

SOURCE : Infoshow Bobo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Coupe Yanogo de Tanghin acte 2: Du football pour promouvoir le vivre ensemble

Le quartier Tanghin de la ville de Ouagadougou était...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Burkina/Solidarité : Des artistes et acteurs culturels natifs de mai font parler leur cœur

Le camp militaire général Sangoulé Lamizana a accueilli ce...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page