ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

Les Journées Artistiques et Culturelles 2019 se poursuivent au pavillon soleil levant du SIAO.

Les journées culturelles et artistiques (JAC) ivoiro-burkinabè poursuivent son cours au pavillon soleil levant du SIAO. Environ une soixantaine de stands parmi lesquels ivoiriens et burkinabè exposent leurs produits locaux. Le ministre de la culture des arts et du tourisme a visité ces stands le lundi 29 juillet 2019.

Dans le but de faire la promotion et la valorisation des produits du Burkina Faso et de la Côte d’ivoire, des stands sont mis en place dans le cadre JAC. Ces stands expriment la diversité culturelle des deux pays. On peut retrouver, des pagnes traditionnels cousus ou non des deux pays comme l’exemple du pagne baoulé, le faso dan fani, le koko donda, etc. du moringa sous plusieurs forme (savon, chocolat, etc.), les accessoires de mode, des livres, la représentation du ministère de la culture, des membres du FESPACO, exposition de quelque patrimoine et bien d’autres.

Les exposants Burkinabé étaient dominants visiblement. Notons que le faso danfani est le plus valorisé par les exposants car la plupart des stands en disposaient. Pour le ministre de la culture des Arts et tourisme, Monsieur Abdoul Karim SANGO , « il est claire que le Burkina à travers le leadership du chef de l’Etat qui est très engagé dans la valorisation du Faso danfani qui est un marqueur de notre identité culturelle, c’est ce qui peut expliquer aujourd’hui sa
forte présence » s’explique-t-il.

« Nous voudrons d’abord au nom de mon homologue et moi-même traduire toute la reconnaissance de toutes les acteurs du monde de la culture, à nos deux chefs d’états pour avoir imaginé ce concept de journées culturelles et artistiques ivoiro-burkinabè qui nous donnent l’occasion de mettre en valeur en perspective les éléments importants de notre identité culturelle qui ont l’avantage de sortir du TAC de sa dimension purement diplomatiques, politiques pour progressivement pour faire de ce TAC, le TAC des peuples, parce que ici née la vrai intégration qui est souhaitée . » dixit-il. Des exposants Ivoiriens et Burkinabè se sont exprimés par rapport à l’évènement.

L’une des particularités de cette édition du TAC réside dans l’organisation du JAC selon monsieur Florent GALATY, le directeur de la coopération et de la francophonie en Côte d’Ivoire. « Les éléments culturels sont exposés à travers les stands, les habits qui sont conçu par des stylistes modélistes,
créateurs ivoiriens, avec les pagnes de la Côte d’ivoire certains ont entremêlé pagnes ivoiriens et burkinabè pour consolider l’amitié entre les pays, il y a aussi ce qui constitue l’image emblématique de la Côte d’ivoire le cacao qui est représenté par la fabrication du chocolat, il y a des accessoiristes qui travaillent avec des perles pour les dames. »Ajoute –il.

Pour Marcelin ZANGO du ministère de la culture des arts et du tourisme burkinabè, un exposant pense que déjà il faut remercier les autorités des deux pays d’avoir penser à mettre en place ses traités qui une fois de plus unifient les liens entre les deux pays. « Nous pensons
que le fait d’avoir organisé une journée des communautés par ce traité d’amitié vas apporter un plus » a-t-il laisser entendre
Rappelons que cette 1ère édition du JAC ivoiro-burkinabè est organisé du 27 au 30 juillet 2019 dans le cadre de la 8e conférence du traité d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et la République de Côte d’ivoire (TAC).

Fatouma DERRA ( stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Festival des Retrouvailles du Nahouri : la première édition ouvre ses portes à Pô

La toute première édition du Festival des Retrouvailles du...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page