Actualités Culture Musique

Les journées de la clairière: La gastronomie et la rue marchande sont au Rendez-vous.

Débuté le 18 Avril 2019 à la maison des jeunes et de la culture de Banfora, la première édition des journées de la clairière offre aux festivaliers une rue gastronomique pour se restaurer et une rue marchande pour repartir avec des souvenirs.

Ce sont entre autre des gérants de stands gastronomiques assez satisfait de l’avancée de la chose que nous avons rencontré. M. Coulibaly Bienvenu commissaire général du FESCOM et présent aux journées de la clairière à travers leur stand : « au deuxième jour du festival, je peux dire que le marché se passe bien et les festivaliers ne se plaignent pas. Les clients sont là jusqu’à la prestation du dernier artiste. Toutes nos félicitations au promoteur. »

Même son de cloche du côté du stand Maquis plan B Zan Awa : « on espère encore plus, mais actuellement on ne se plaint pas. Etant donné que c’est la première édition et vue l’engouement on espère la second édition plus grandiose. » Un contraste qui n’est pas le même du côté des exposants d’articles divers. La rue marchande n’est pas aussi attractive  pour les festivaliers. Abasse « Je suis venu de Bobo pour vendre, mais le marché est très lent, mais nous espérons que les deux derniers jours seront meilleurs ».

Pour d’autre l’espoir est déjà perdu, « ça fait trois jours que je suis là je n’ai pu vendre que très peu » dixit Sanou Maïmouna, représentante du groupement SABABOUGNOUMA. Un aspect que les organisateurs du festival prendront bien en compte pour la réussite de la deuxième édition. Néanmoins les festivaliers sont satisfaits de la tenue d’une telle activité dans la ville de Banfora. N’golo : « A cause des journées de la clairière Banfora se fait un nom, partout on ne parle que de ça, les artistes qui sont là sont vraiment bon. Le promoteur est à soutenir et j’invite les autorités à s’impliquer d’avantage dans cette activité. »

Les journées de la clairière prennent fin ce dimanche 21 avril 2019  un concert géant avec le Baba Floby comme tête d’affiche.

 

Zié Hamed Kader OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 5 =