Actualités Culture Société

Les lampions se sont éteints sur la deuxième édition du Festival Burkina Faso in Ghana.

Les portes se sont refermées sur le festival Burkina Faso in Ghana ce dimanche 08 septembre 2019 à Kumasi. C’est à travers une cérémonie plein de solennité et ponctuée d’allocutions et de prestations artistiques que les festivaliers se sont dit au revoir.

Durant 48h les festivaliers ont pu découvrir une partie de la richesse culturelle du Burkina Faso. Le discours de clôture a été prononcé par le directeur de cabinet du ministre du commerce de l’industrie et de l’artisanat représentant le parrain monsieur le ministre Harouna Kaboré. Dans les propos qu’il rapporte fidèlement, monsieur le ministre se dit satisfait des échos du déroulement du festival et remercie les autorités administratives et coutumières qui ont accompagné le dit festival, par ailleurs il réitère son engagement à soutenir la promotrice dans sa quête de l’intégration entre les deux pays que sont le Burkina Faso et le Ghana.

Des artistes venus du Burkina ont tenu en haleine les festivaliers et les autorités présentent pour cette cérémonie de clôture. Il s’agit entre autre des maires des deux villes Kumasi et Ouagadougou par ailleurs co-parrain de l’activité, des chefs traditionnels, du consul générale du Burkina à Kumasi pour ne citer que cela. La promotrice Ziehka a tenu à remercier les exposants en leur donnant des attestations de participation, de même que les personnes qui ont contribué à ce que ce festival d’intégration voit le jour en leur décernant des trophées.

La promotrice peut se réjouir des résultats engrangés même si l’œuvre humaine n’est pas parfaite, le festival Burkina Faso in Ghana qui se veut être une vitrine culturelle pour le Burkina Faso au Ghana a atteint l’un de ses objectifs de cette deuxième édition ; présenter un pan du savoir-faire burkinabé à Kumasi tout en invitant à la solidarité entre burkinabé de la diaspora.
Le maire de la ville de Kumasi a pris la parole pour montrer la disponibilité de la municipalité de Kumasi à accompagner la prochaine édition comme il se doit.Tout est bien qui finit bien et rendez-vous est pris pour 2020 pour un festival Burkina Faso in Ghana encore plus grandiose.

Parfait Fabrice SAWADOGO et Zié Hamed Kader OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 19 =