Actualités dedicaces Ecrivains litterature

LITTÉRATURE: « Conseils pour bien vivre en famille et en société » premier essai de Gombraogo Ouédraogo.

« Quand j’ai regardé la société, quand je regarde la jeunesse, je suis vraiment ému parce que le plus souvent les gens condamnent la jeunesse et la trouvent de défauts, ils n’essaient pas de comprendre qu’il y’a surement insuffisance de connaissance. Le plus souvent nous voulons que les jeunes montent à notre niveau, alors que c’est nous qui devons descendre à leur niveau pour les comprendre et se faire accepter ».

C’est après un constant amère que  Gambraogo Ouédraogo a décidé d’écrire afin d’amener chacun à se remettre en cause et non toujours d’accuser ou de juger la jeunesse qui est parfois ignorante. C’est pourquoi, ayant pris l’exemple d’un père de famille qui a des enfants et qui veut que ces derniers réussissent bien et soient compris, doit descendre à leur niveau et grandir avec eux. « Quand j’ai vu le comportement des ainés, des gens décrire des scènes d’irresponsables, ça m’a remué et j’ai dit bon, je vais apporter ma contribution afin de briser cette brèche générationnelle entre les jeunes et les anciens puisque selon un proverbe Camerounais, Une bonne clôture se fait avec l’association de vieux et d’anciens bambous ».

Ce livre selon Docteur Dramane Konaté est un essai de la vie en famille, en société et aborde différents sujets concernant la famille, ou en couple mais aussi des sujets qui ont attrait à l’éducation des enfants et même au vivre ensemble « Vous savez que le contexte s’y prête et nous avons besoin aujourd’hui au Burkina Faso, de savoir comment se comporter et comment regarder ».Il a reconnu que ce livre qui n’est pas assz atypique, s’inscrit dans le sens des écrits philosophiques avec des écrits dans un langage simple et accéssible, des écrits apportant beaucoup à l’humanité et à la société.

Cet essai qui est un concentré de paroles de sagesse travers conte et proverbes et même des paroles de sagesse venant d’autres civilisations a-t-il expliqué, montre que l’auteur fait montre de plume c’est-à-dire qu’il plume tout à la fois philosophique et plume allant dans le sens de conforter le vivre ensemble et cela devrait être un livre de chevet de sorte que à ce que les difficultés, les problèmes auxquels nous sommes confrontés puissent être résolus puisque nous sommes des humains. « Il y’a chaque fois des problèmes, mais grâce à ce livre, on arrive à comment s’inspirer d’un certain nombre d’expériences, à comment s’inspirer des sagesses contenues dans ce livre pour les autres, pour régler les problèmes, pour prévenir les tensions, les crises, pour gérer les tensions et les crises ».

Ce livre qui est accessible au prix de 5000FCFA, est subdivisé en sept parties :

La 1ère est relative à la sagesse et le comportement, la 2ème parle des sources de conflits, la 3ème jette un regard sur les enfants, l’éducation et enjeux, la 4ème dépeint les facteurs de cohésion, la 5ème parle de la colère et de ses réponses, la 6ème fait ressortir les tempéraments et quant à la 7ème c’est-à-dire la dernière, relate la famille.

L’auteur qui est un douanier à la retraite, a confié que c’est aussi quand il a commencé à vendre des livres, qu’il s’est dit pourquoi ne pas lui aussi écrire et c’est ce qui l’a poussé à puiser ce qu’il a lu dans la vente des livres et de l’éducation reçue.  Le livre sera dédicacé à la prochaine FILO (foire internationale du livre de Ouagadougou).

Téné Bénédicte OUEDRAOGO

benedicteoued@gmail.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 22 =