LITTÉRATURE: “cri d’espérance” le tout nouveau recueil de poèmes de frère Ignace OUÉDRAOGO

 LITTÉRATURE: “cri d’espérance” le tout nouveau recueil de poèmes de frère Ignace OUÉDRAOGO

Lors d’une cérémonie dédicace ce dimanche 08 novembre 2020 à Ouagadougou, l’écrivain burknabè, frère Ignace Guiétwendé OUÉDRAOGO a présenté officiellement la deuxième œuvre littéraire de sa carrière. Forte de 28 poèmes, cette œuvre se veut un appel à la protection de l’environnement.

Religieux à la base, frère Ignace OUÉDRAOGO est éducateur et acteur du monde associatif. En effet, ce dernier a fait officiellement son entrée dans la grande famille des écrivains burkinabè dans les années 2016 à travers la publication de la toute première œuvre de sa carrière, intitulée <<le charme de l’innocence>>. Quatre ans plutard, soit ce 08 novembre 2020 a marqué la présentation officielle de son deuxième livre baptisé <<cri d’espérance>>. Cette œuvre est un recueil de 28 poèmes subdivisée en deux grandes parties dont 13 poèmes dans la première et 15 dans la deuxième partie. Et pour l’occasion, c’est le Centre d’accueil Loretto, sis à Ouagadougou qui a servi de tremplin, le tout devant des parents, amis et connaissances.

Cette œuvre sonne comme un appel à une prise de consciente pour la protection de l’environnement. De façon plus claire, il s’agit de poèmes dédiés à la protection et à la sauvegarde de l’environnement sous toutes ses formes, au regard de la situation climatique du monde qui va de mal en pire. Vu sous cet angle, le frère Ignace OUÉDRAOGO à travers la publication de ce livre, a voulu se joindre à la noble lutte: celle de restaurer le climat.

Ainsi, madame Sophie E. KAM s’est exprimée en ces termes lors de la présentation de l’œuvre du jour : “À travers cette œuvre, l’auteur aborde une thématique riche et variée qui résonne comme une éthique environnementale fondée sur des valeurs de résilience pour notre cosmos, notre espace vital. L’œuvre fait d’une peinture sombre, une humanité qui perd de sa substance dont l’auteur perçoit le cri de détresse”

À en croire les propos du parrain de la cérémonie, le révérend frère Julien ZOUNGRANA, l’auteur à travers son livre a bien voulu intensifier l’interpellation du saint père le Pape François dans sa deuxième ancyclique publiée en 2015, dont un des sous-titres traite de la sauvegarde de la maison commune. “Je félicite le frère Ignace pour ce chef-d’œuvre qui sans doute contribuera à la sauvegarde de notre environnement. Par ailleurs, j’invite les uns et les autres à s’engager également dans cette lutte en s’appropriant ce riche livre, et surtout en le lisant. En tant que famille religieuse, nous lui réitérons notre accompagnement dans cette mission d’éducation”, a-t-il expliqué.

Cérémonie à laquelle le frère OUÉDRAOGO n’a pas manqué de marquer sa reconnaissance à tous ceux qui sont venus le soutenir, car pour lui, Celà témoigne de leur grand intérêt pour le sujet abordé dans œuvre. “Face aux conséquences désastreuses du changment climatique que nous constatons ça et là, beaucoup d’entre nous ont une certaine nostalgie des paysages d’autrefois. Dans ce cas, seule l’expérance de vivre peut activer en chacun de nous une conversion écologique”, c’est en ces termes que l’auteur a justifié le choix de son titre.

L’œuvre a été éditée par les éditions CEPRODIF et est d’ores et déjà disponible. D’ailleurs l’auteur est joignable au 70 68 93 70.

Parfait Fabrice SAWADOGO 

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 10 =