mer 24 avril 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

LITTÉRATURE: des auteurs se posent des questions sur l’apport des ONG en Afrique de l’Ouest

Dans l’après-midi du vendredi 8 décembre 2023 au sein de l’Institut Panafricain pour le Développement en Afrique de l’Ouest et du Sahel (IPD-AOS), s’est tenu la dédicace du livre « L’avenir des ONG en Afrique de l’Ouest ».

Le présidium est composé de Joseph Cissao l’un des auteurs du livre au milieu, à sa gauche Kathrin Knodel également auteur et à sa droite Ezaï NANA sociologue.

Cet ouvrage de 307 pages traite de la société civile, du partenariat et des ONG des droits de
l’homme, le renforcement des capacités des ONG, des politiques publiques, les stratégies d’adaptation et l’histoire des ONG et plusieurs contributions sur les ONG religieuses et les politiques publiques. Une section dans le livre aborde les acteurs alternatifs, les ressources et les faiblesses des ONG.

La rédaction de l’ouvrage a débuté en 2018 à travers un colloque consacré au processus de révision des textes à Francfort. C’est un ouvrage de référence parmi tant d’autres, mais avec la participation des axes et des visions assez originales.

L’ouvrage est le fruit des travaux de quatre auteurs. Il s’agit notamment de Hans Peter Hahn, Alain Joseph Sissao, Amado Kaboré et Kathrin Knodel.

Dans cet ouvrage, les auteurs partent d’un diagnostic de l’environnement des ONG. Depuis 40 ans les ONG qui se donnent comme mission de réaliser des projets de développement au Burkina Faso et pendant cette période celle-ci ont traversé des conjectures diverses. Au cours des années 1990, les experts étaient convaincus que les ONG constituaient les seuls organismes à pouvoir atteindre les objectifs de développement.

Joseph Cissao, l’un des auteurs du livre et présentateur du résumé du livre au public.

Aujourd’hui, la réflexion a évolué au point qu’on semble avoir tourné la page de l’âge d’or. Dans le discours de la coopération internationale, il devient de plus en plus difficile aux ONG de s’affirmer comme voix majeure surtout dans le contexte de l’exigence d’une harmonisation de plus en plus adéquate. Souvent, les ONG sont en balance dans une tension entre leurs objectifs spécifiques et les priorités nationales de développement.

Parfois même paralysé à cause des conflits émanant de ces tensions. C’est entre autres explications qu’à fourni Joseph Sissao, l’un des auteurs du livre.

Dans ce contexte, le livre apporte des solutions à travers un certain nombre de questions abordées notamment celles liées à la faiblesse et la flexibilité des ONG en d’autres termes comment certaines ONG sont capables de réagir sur certaines priorités définies au plan national. Le livre propose un récit de vie des ONG qui permet de comprendre leur genèse et leur trajectoire, etc.

Mme LAMIEN OUANDO Adiza Présidente Fondatrice Association NEGABONON.

Plusieurs allocutions ont animé la cérémonie à la suite de la présentation du résumé de l’œuvre fait par Alain Joseph Sissao. Pour madame Lamien Ouando Adiza, présidente de l’Association NEGABONON « Thinking Africa Doing with Africans », l’association vise principalement à contribuer au développement endogène du Burkina Faso. « La culture, l’autonomisation des jeunes et des femmes font partie de nos piliers », a-t-elle signifié.

Elle est présente à la cérémonie de dédicace sur invitation de IPD-AOS. Pour sa part, ce livre est une sorte de miroirs qui permettra à chaque association et ONG après lecture de situer ces points forts et ses faiblesses et de dégager ses perspectives. Elle a acheté un exemplaire du livre et promet de le promouvoir pour en faire bénéficier les autres.

Le Livre est destiné aux responsables d’ONG, d’associations, aux étudiants, aux chercheurs, aux responsables de l’Administration publique, etc.

À la fin de l’ouvrage, le projet d’un observatoire des ONG au Burkina Faso est présenté. Le Livre est disponible au prix unitaire de 18 000 francs CFA et est disponible à (IPD-AOS).

Parfait SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Burkina/Musique: « Hommages », le 1er album gospel de l’Abbé Dagomzanga Athanase Beré

L'Abbé Dagomzanga Athanase Beré contribue à l'industrie de la...

MUSIQUE : Salimata Kiénou sort son 2e single « Kaisa »

L’artiste musicienne Salimata Kiénou a dévoilé son nouveau single...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page