dim 21 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

LITTÉRATURE: la SAGES célèbre le livre à travers deux évènements

La Société des Auteurs, des Gens de l’Ecrit et des Savoirs (SAGES), a initié une cérémonie de dédicace de livres et une conférence de presse de clôture du projet de « Prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent par le livre ». C’était ce mardi 30 mai 2023 à Ouagadougou. La cérémonie a été ponctuée par une remise d’attestations, et une lecture d’extraits d’œuvres.

La SAGES invite les auteurs à être des ambassadeurs de paix dans leur localité à travers la littérature

Le projet de « Prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent par le livre » débuté en décembre 2022, s’est achevé fin mai 2023, c’est ce qui ressort de la rencontre initiée par la SAGES avec la presse et des jeunes auteurs, ce mardi 30 mai 2023 à Ouagadougou. Ce fut également l’occasion pour elle, de tenir une cérémonie de dédicace de livres.

« En ce qui concerne la dédicace, il s’agit de deux ouvrages qui ont été écrits par des jeunes, venus de la région du Centre-Est, du Centre-Nord, de l’Est et du Sahel », a fait savoir Koba Boubacar Dao

À écouter les propos du président de la SAGES, Koba Boubacar Dao, l’objet de ce projet est une manière pour son association d’apporter sa contribution pour faire face à la crise sécuritaire et l’extrémisme violent. Toujours selon ses dires, la littérature peut aider à endiguer le phénomène en éveillant les consciences et en sensibilisant les populations. « En cette journée, deux activités ont été jumelées, à savoir la dédicace des œuvres et la conférence de presse de clôture. En ce qui concerne la dédicace, il s’agit de deux ouvrages qui ont été écrits par des jeunes, venus de la région du Centre-Est, du Centre-Nord, de l’Est et du Sahel. Au total, 10 nouvelles et 20 poèmes ont servi pour meubler le contenu des deux ouvrages », a-t-il martelé.

La cérémonie a servi de cadre pour décerner des attestations de reconnaissances et des lots d’œuvres

Puis de renchérir en disant que, d’abord il a été question d’aller vers les jeunes des régions pour leur parler de littérature et de radicalisation, ainsi que les techniques à mettre en œuvre entrant en droite ligne avec le contexte du moment. Après cela, il s’est agi de procéder au lancement officiel d’un appel à texte et terminer par un processus de coaching des auteurs et de réécriture afin de faciliter l’édition. Ce projet, d’un cout global de plus de 15 millions F CFA, a dans sa mise en œuvre bénéficié de l’accompagnement de la Coopération suisse. L’apport du partenaire étant de 80% et celui de la SAGES 20%.

Les ouvrages seront mis à la disposition du ministère en charge de l’éducation

Au cours de la cérémonie, l’assistance a pu être des témoins privilégiés de la qualité du travail qui a été abattu par les auteurs, en témoigne la lecture de certains passages des œuvres. Par ailleurs, la SAGES a profité de l’occasion pour remettre des lots d’œuvres à certains auteurs et a par la même occasion décerné des attestations de reconnaissance.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page