ven 19 juillet 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

LITTÉRATURE : « Laure ou l’ex de mon ex » dédicacée

« Laure ou l’ex de mon ex » est le titre de la toute première œuvre littéraire de la jeune écrivaine Esther Béréka Barro. La cérémonie de dédicace a eu lieu ce jeudi 24 août à la Librairie Mercury sis à la Zad. Cette œuvre est une nouvelle qui comporte quatre (04) chapitres et aborde plusieurs thématiques.

Juriste, Communicatrice et entrepreneure, Esther Béréka Barro dit avoir toujours aimé écrire. « J’ai même participé aux jeux de la Francophonie en 2016 avec ma nouvelle intitulée « Instinct de survie ». J’ai également participé à des formations d’écriture. », nous a-t-elle confié. Elle marque désormais officiellement son entrée dans l’univers de la littérature avec son œuvre « Laure ou l’ex de mon ex ». L’œuvre a été présentée ce jeudi 24 août en présence de la presse et des parents et amis de l’auteure.

« Laure ou l’ex de mon ex » est une nouvelle comportant quatre (04) chapitres. « Amour et destruction », « Fausse belle-mère », « Laure ou l’ex de mon ex » et « Dépression » sont respectivement les 04 chapitres de l’œuvre. Ces titres évoquent tous des faits quotidiens de notre société. Parlant de la couleur rouge de la couverture de l’œuvre, l’auteur nous fait comprendre que le rouge symbolise l’amour mais aussi la destruction par le sang versé.

« Mon inspiration me vient des faits de société et des témoignages des personnes qui vivent certaines situations. J’ai donc voulu, à travers cette œuvre, dépeindre l’amour, la haine, la tolérance, le pardon et le partage tout en sensibilisant sur la culture du pardon, de l’amour et du partage. », a laissé entendre l’auteure.

Pour Thierry Millogo, fondateur de la Librairie et des Editions Mercury, parrain de cette cérémonie de dédicace, cette œuvre est un véritable joyau. Il continue en ces termes « En tant qu’acteur culturel et devancier dans le domaine, nous avons le devoir d’accompagner et de soutenir les jeunes qui décident de se lancer dans ce domaine. »

La cérémonie s’est achevée par une vente aux enchères et les enchères ont été remportées par l’écrivaine Rose Koeffi pour la somme de 350.000f. Il faut noter que cette somme servira à terminer la construction de forage dans un village.

Aissata TRAORE (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

DÉDICACE : Sofiano avec maturité rebelote avec un 4e album

Sofiane Balzak Kanazoé, connu sous son nom de scène...

Danse Kalma : MC Stéphane sort une œuvre musicale chorégraphique

« La reconquête de Koumbli » est la nouvelle galette musicale...

Nécrologie : KINDISS, le « Roi du Binon » s’en est allé

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page