lun 4 mars 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

LITTÉRATURE: Un café littéraire sur l’ouvrage « Souvenir d’un élève » de Frère Vicky

Ce vendredi 03 juillet 2020 à la médiathèque municipale de Ouagadougou, s’est tenu un café littéraire sur le roman « Souvenir d’un élève » de Frère Vicky, Victor Zongo à l’état civil. Cette rencontre rentre dans le cadre du programme de promotion de la jeunesse de la Mairie centrale. Il s’est agi d’un cadre d’échanges avec l’auteur autour de l’ouvrage.

Dès l’entame de la rencontre, le conseiller technique de la mairie de Ouagadougou, Sidi Mahamadou Cissé, par ailleurs, représentant du maire central a indiqué que le conseil municipal de ouagadougou a placé au centre de ses préoccupations un certain nombre de volets dont la promotion de la jeunesse. Ce qui justifie la tenue de ce café littéraire qui permet à des écrivains d’expliquer leurs œuvres devant une assistance majoritairement constituée de jeunes. Et c’est un honneur, dit-il, de recevoir Frère Vicky pour s’adresser à la jeunesse à travers son œuvre  » Souvenir d’un élève ».

Toujours selon lui, c’est l’occasion pour lui d’adresser toute sa reconnaissance, au nom du maire de ouagadougou, à l’endroit de tous les écrivains du Burkina Faso. Et à l’invité du jour, l’écrivain Victor Zongo , plus connu sous le nom de Frère Vicky d’expliquer que son œuvre « Souvenir d’un élève » traite du parcours semé d’embûches et de réussite d’un élève. Mais de façon claire, le roman valorise l’éducation de l’enfant, façonne son esprit. Selon lui, le fait d’exposer l’histoire racontée à travers ce roman, permettrait de préparer la jeunesse à une société plus organisée et disciplinée. Car dit-il, la classe est une préfiguration de la société.

Aussi a-t-il indiqué que ce roman valorise l’enseignant, voire lui donner la place qu’il faut dans l’éducation au niveau de la société. Et il l’exprime en ces termes, « L’enseignant est comme un prophète qui guide et façonne l’esprit de l’enfant vers la réussite. En somme, c’est un hommage à l’endroit de l’enseignant ». Par ailleurs, il a tenu à saluer également les parents d’élèves qui se battent corps et âme pour garantir une bonne éducation à l’endroit de leurs enfants.

Quant à l’assistance, principalement composée d’élèves, étudiants et parents d’élèves, Ils se sont, dans l’ensemble, réjouis de cette opportunité qui leur ont été offerte en d’en tirer profit. En rappel, « Souvenir d’un élève » est une œuvre de 9 chapitre, inspirée essentiellement du parcours scolaire de l’auteur lui-même.

Boukari Ouédraogo (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Art de la scène: Le projet « L’art ré-création-la nouvelle dynamique des arts de la rue » sonne le glas

C’est l’espace culturel « Napam Béogo » qui a accueilli la...

CINÉMA : « Taafé Vision » présente le fruit du travail du projet « Elles se réalisent »

L’Association "Taafé Vision" a dévoilé une série de films...

PHOTOGRAPHIE : « un village, une histoire» permet à 9 jeunes de recevoir des attestations

Basée dans la commune de Ziniaré, l'association Ciné village...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page