« Lydia Ludic Talents » acte 2: Rosine Kondombo de Koudougou repart avec le gros lot

 « Lydia Ludic Talents » acte 2: Rosine Kondombo de Koudougou repart avec le gros lot

La deuxième édition du jeu concours « Lydia Ludic Talents » a levé les voiles ce vendredi 1er avril 2022 à Ouagadougou, sur les couleurs de la musique comme l’a annoncé le thème de l’édition « musique ». Sur 26 candidats présélectionnés sur 30 inscrits au départ, seulement 10 candidats sont arrivés à la grande finale. Après la prise en compte d’autres paramètres, le jury à l’unanimité, a décerné le premier prix à la candidate Rosine Kondombo de Koudougou.

« Musique », ce fut le thème central de la deuxième édition de « Lydia Ludic Talents » qui a connu son apothéose ce vendredi 1er Avril 2022. A cette compétition, les candidats ont été sélectionnés sur la base d’une composition musicale personnelle d’une durée de 5 minutes maximum. A la suite, sur les 26 candidats présélectionnés, sur les 30 inscrits au départ, 10 candidats sont parvenus à la grande finale.

A l’arrivée, la candidate venue de la cité du cavalier rouge, Rosine Kondombo a été celle qui a retenu l’attention des membres du jury qui a l’unanimité lui ont décerné le premier prix repartant ainsi avec la somme de 1 500 000 FCFA. Pour sa part, elle dit être satisfaite de ce sacre de par les talents qui étaient en compétition. « Un moment de vive émotion pour moi. Je suis vraiment contente et je dédie ce prix à mon défunt père et à ma mère qui est présente à cette soirée », a-t-elle lancé pleine d’émotion.

Pour Issouf Balima, promoteur culturel et commissaire général de Lydia Ludic Talents « Les candidats devaient simplement composer une chanson de 30 secondes à 5 minutes d’un studio où depuis son smartphone et se faire filmer. Un premier jury de 5 membres avec des internationaux ont travaillé à retenir 10 candidats. Les 10 personnes par la suite devaient faire la promotion de leur œuvre sur Facebook et YouTube pour avoir plus de vue des internautes. Un critère qui par la suite a permis de faire les décomptes à la Final ».

Au directeur général Adjoint de Lydia Lydic Burkina, Emmanuel HERLET, de rappeler que le secteur culturel burkinabè est admirable, mais souffre du contexte actuel qui sévit au pays des hommes intègres. Donc a-t-il insisté « La société Lydia Lydic étant une société citoyenne et présente au Burkina depuis 20 ans, se doit de soutenir le secteur artistique en difficulté. C’est alors une des raisons qui ont soutenu la création de ce concours ».

Comme innovations de l’édition, au moment des inscriptions, chaque candidat devait se faire accompagner par une association caritative proposée par les organisateurs. Rosine pour sa part, a fait le choix d’une association dont la mission est d’accompagner les enfants en situation de la rue. Le talent de la jeune fille a permis de faire gagner la somme de un million de Francs CFA à l’association Ampo.

Il faut aussi rappeler que l’objectif de ce jeu selon les promoteurs, c’est de s’intégrer dans la société civile et promouvoir l’art africain.

 

Parfait Fabrice Sawadogo 

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 17 =