« Ma ville en peinture »: clap de fin pour la deuxième édition

 « Ma ville en peinture »: clap de fin pour la deuxième édition

Lancé le 11 octobre dernier, le deuxième rendez-vous annuel du projet artistique « Ma ville en peinture » a officiellement connu son apothéose. C’était au cours d’une cérémonie de clôture ce dimanche 16 octobre 2022, à Ouagadougou.

« La peinture, facteur d’union et de cohésion sociale », c’est sous ce thème que s’est déroulée la deuxième édition de « Ma ville en peinture ». Après donc six jours d’intenses activités, l’évènement a officiellement refermé ses portes, en cette soirée du 16 octobre 2022, dans la cours du Palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre Guingané, à Ouagadougou. Remise d’attestations de remerciements aux partenaires et aux artistes ambassadeurs, barbecue géant, expositions et ventes, prestations artistiques, ce sont là les activités qui ont ponctué cette soirée de clôture.

Pour la promotrice, Adjaratou Ouédraogo, c’est un sentiment de satisfaction qui l’anime après avoir sillonné l’ensemble des six différents sites de la ville de Ouagadougou avec cette caravane. “Au regard des résultats obtenus, je peux dire que cette édition a été une réussite. Réussite au regard de l’engouement populaire suscité, réussite au regard de la participation spontanée des uns et des autres sur les différents sites qui ont accueilli notre caravane. Cette réussite, mon équipe et moi la devons à tous ceux qui ont de près ou de loin contribué à la tenue de cet évènement. C’est l’occasion pour nous de leur réitérer notre gratitude. Du reste, ç’a été une fois de plus une édition qui a permis de démystifier les arts plastiques, en particulier la peinture. Du coup, les populations et d’autres professionnels du métier ont pu laisser dégager leur génie créateur. Ce qui a permis d’obtenir des centaines de tableaux”, a-t-elle indiqué.

Abdoul Aziz Tiemtoré, membre du comité d’organisation de “Ma ville en peinture”

À l’en croire, les tableaux obtenus seront mis aux enchères et les revenus permettront de redonner du sourire à des personnes en situation de vulnérabilité. Ainsi, a-t-elle saisi l’occasion pour appeler les bonnes volontés à se procurer des tableaux, afin de participer à cette marque de solidarité. Et à Abdoul Aziz Tiemtoré, membre du comité d’organisation, d’ajouter qu’une dizaine de tableaux ont été déjà achetés. Aussi, s’est-il exprimé en ces termes. “Ç’a été six jours de fêtes et d’initiation à la peinture, cet art qui est quelque peu méconnu des populations. Partout où nous sommes passés, c’était la mobilisation totale. Nous sommes donc satisfaits”.

Floby, ambassadeur du rond-point des artistes sis au quartier 1200

Du reste, les artistes ambassadeurs ainsi que les différents partenaires ont reçu des mains des organisateurs, des attestations de reconnaissance pour leur implication sans faille à la réussite de l’acte 2 de « Ma ville en peinture ». Selon Floby, ambassadeur du rond-point des artistes sis au quartier 1200, l’art est un facteur de rassemblement et de vivre-ensemble, en témoignent les centaines de tableaux obtenus grâce à cet évènement. L’implication selon lui, des uns et des autres a permis d’avoir de belles œuvres. De son avis, cela vient le conforter dans sa décision d’associer son image à l’évènement. De ce fait, a-t-il profité de l’occasion pour adresser ses félicitations à madame la promotrice.

Des prestations artistiques ont meublé la fin de cette soirée de clôture de la 2e édition de « Ma ville en peinture ». Les projecteurs sont déjà tournés vers la troisième édition.

 

Boukari OUÉDRAOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 × 30 =