Actualités Culture Peinture

« Ma ville en peinture »: forte mobilisation au rond-point de la Patte-d’Oie lors de la 2e journée

Lancé officiellement le lundi 4 octobre dernier à Ouagadougou, le festival « Ma ville en peinture » s’est poursuivi dans la journée de ce mardi 5 octobre. Et pour ce jour 2 de l’événement, c’est le rond-point de la Patte-d’Oie qui a accueilli les hostilités, en plus de la caravane qui sillonne la ville. C’était en présence de l’ambassadrice dudit rond-point, la cinéaste et actrice Kady Traoré.

« Ma ville en peinture » une initiative hors du commun, est mise en œuvre selon la responsable, dans le but de donner une autre image à l’art plastique, plus précisément à la peinture. Le festival permettra de donner l’opportunité à tous d’expérimenter la peinture. C’est donner l’opportunité aux populations de Ouagadougou de créer, et de s’exprimer à travers les toiles. Pour ce faire, le festival entend investir tous les grands espaces de la ville, à l’image des différents rond-points de renom de la commune, guidé chacun par un ambassadeur.

Et comme l’artiste rappeur Kayawoto lors de la cérémonie d’ouverture au niveau du rond-point des artistes sis au quartier 1200 logements, c’est le tour de la cinéaste et actrice de cinéma Kadi Traoré d’être la guide des différents armateurs de la peinture au rond-point de la Patte-d’Oie, ce 5 octobre 2021. Et comme, on s’y atteint attendait, cette la présence de cette ambassadrice a permis de drainer du monde vers ce lieu d’initiation à la peinture. On note à cet effet, la présence d’artistes comme Malika la slamazone, l’artiste comédienne productrice Samira Sawadogo, et bien d’autres. Aussi, l’ex ministre de la culture, notamment Abdoul Karim ne s’est pas fait prier pour venir témoigner son amour pour cette initiative. Ils ont chacun apporté leur touche à la cérémonie en participant à peindre des toiles qui étaient disposées.

De façon claire, tous les participants ont apprécié l’initiative. D’autres étaient à leur première fois de griffonner quelque chose à l’aide d’un pinceau sur une toile ; Certains n’en étaient pas à leur première fois; d’autres mêmes étaient des artistes professionnels en peintures mais qui d’apporter leur expertise et s’exprimer à travers la peinture.

Quant à madame l’ambassadrice du rond-point Kady Traoré, elle dit être très satisfaite de cette deuxième journée du festival. « Les gens ont beaucoup investi le lieu et se sont essayé à peindre quelque chose. Et je pense que le but recherché est d’ores-et-déja atteint, celui de rapprocher les arts plastiques aux populations. Si on peut le dite ainsi, le mythe selon lequel les arts sont réservés seulement a une certaine élite, est définitivement levé », a-t-elle fait savoir.

Les différents espaces restent ouverts de à 9h à 19h. Il n’ya pas de conditions de participation, pas de limite d’âge, tout le monde sans distinction peut y prendre part.

Michaëlle SAM (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 3 =