« Ma ville en peinture » : le rond-point de la transition abrite la 3ème Journée

 « Ma ville en peinture » : le rond-point de la transition abrite la 3ème Journée

Le rond-point de la transition, sis à Bonheur ville a accueilli ce Mercredi 06 octobre 2021 la 3e journée du projet ma ville en peinture. Des personnes, venus de partout ont apporté leurs touches à cet projet.

« Ma ville en pleinture », un projet qui a pris son envol le 4 octobre dernier aux yeux de la patronne de la cérémonie, la première dame Mme Sika Kaboré, continue de faire son petit bonhomme de chemin. En effet, c’est le rond-point de la transition sis au quartier Bonheur-ville de Ouagadougou qui a accueilli les hostilités du jour 3 de l’événement. Une 3e journée qui a brillé non seulement en engouement, mais aussi en éclat. Toute chose qui est à mettre au crédit de l’ambassadeur de ce rond-point, l’humoriste Moussa Petit Sergent.

André Bama, promoteur culturel, venu participer à ce grand rendez-vous de la peinture a tenu à féliciter l’initiatrice du projet. Aussi, s’est-il saisi de l’occasion pour remercier tous ceux qui ont effectué le déplacement afin de non seulement soutenir le projet mais aussi et surtout de s’essayer à la confection d’une toile. Pour lui, ce festival est la chose de tous, raison de plus de soutenir l’initiative.

Au troisième jour du festival, l’on pourrait sans l’ombre d’un doute que les populations se sont appropriés, en ce sens que toutes les couches de la société se ruent vers les espaces indiqués à cet effet. Billa Abdramane, étudiant a fait savoir qu’il est amateur mais ne se débrouille pas mal du tout. De passage, il dit être vouloir apporter sa contribution à ce projet qui lui plait énormément. Il a exhorté à la promotrice de continuer à d’œuvrer pour que ce projet aille au-delà de nos frontières avec bien-sûr plein de partenaires et sponsors. ” je suis entrain de peintre un grainier de mon village qui m’a vu naître. Une case où on peut stocker les récoltes de la saison pluvieuse”, à t’il expliqué.

Même son de cloche pour Koffi Stéphane alias Mister koff, artiste-chanteur-compositeur, par ailleurs lauréat de Faso Academy. “En temps que bon baoulé, je fais que griffonner un palmier sur ma toile qui sert à produire du vin de palm. Pour dire vrai, c’est une occasion qui permet à tous de savoir ce que vaut les mérites et les appréciations du travail de ceux qui s’adonnent véritablement à ce domaine”, foi de l’artiste.

« Ma ville en peinture » continue dans les différents espaces de la ville de Ouagadougou jusqu’au 09 Octobre 2021. Les sites restent accessible de 9h à 19h. En rappel, ce projet, initié par l’artiste-peintre Adjaratou Ouédraogo et porté par sa structure Espace Soarba, vise à rapprocher le métier des arts plastiques, en particulier la peinture, aux populations ; et susciter l’éclosion de nouveaux talents.

André YAMEOGO (stagiaire)

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 ⁄ 5 =