Actualités Culture Peinture

”Ma ville en peinture”: un projet pour promouvoir les arts plastiques

Responsable de la structure “Espace Soarba”, l’artiste peintre Burkinabé, Adjaratou Ouédraogo a animé, le vendredi 17 septembre 2021 à Ouagadougou, une conférence de presse sur le projet “Ma ville en peinture”. La 1re édition de l’événement se tiendra du 4 au 9 octobre prochain à Ouagadougou.

«Art plastique, enjeu et développement socio-économique de la peinture au Burkina» est le thème de la 1re édition du projet «Ma ville en peinture». L’objectif vise à vulgariser les arts plastiques auprès des populations et offrir l’opportunité aux jeunes de peindre et de s’exprimer à travers la peinture. Prévu du 4 au 9 octobre dans la capitale burkinabè, “Ma ville en peinture” ce festival se déroulera à divers endroits clés de la ville de Ouagadougou. Il s’agit de la place “Moogho Naaba Wobgo” communément appelé Rond-point de Patte d’oie, le Rond-point de la Transition sis au quartier bonheur ville de Ouagadougou, le Rond-point de la jeunesse, celui des artistes et la place de Saaba.

Ces informations ont été données, le vendredi 17 septembre 2021 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse organisée par l’Espace Soarba. Selon la responsable de cette structure, l’artiste peintre Adjaratou Ouédraogo, chaque lieu se verra attribué un ambassadeur. Elle a cité, entre autres, l’animateur Daouda Sané, la cinéaste et actrice comédienne, Kady Traoré, les artistes musiciens Smarty, et Kayawoto. Une caravane sillonnera également, a-t-elle annoncé, les rues en bordure des marchés, des écoles, et des universités en vue de toucher l’ensemble de la population. “Des ateliers de peinture dans la rue, une galerie géante, une donation de toiles, des rencontres professionnelles, un dîner-gala, une vente aux enchères, et une grande tombola seront au menu de la manifestation”, a-t-elle ajouté.

A l’issue de cette semaine de peinture dans la ville, 120 tableaux seront peints, a-t-elle dit, par les populations, et redistribués aux écoles, aux hôpitaux, aux mairies, aux orphelinats, et aux édifices publics qui accueillent du monde. Ce projet vise, a-t-elle rappelé, un objectif global qui est de contribuer à l’émergence de l’art contemporain en général et de la peinture comme un secteur dynamique, porteur d’opportunités et qui intègre les habitudes des populations en particulier.

“Des objectifs spécifiques tel que offrir aux professionnels de la peinture un espace de rencontre, de réseautage, et de réflexion sur la création d’un véritable marché, suscité de nouveaux talents dans le domaine de la peinture, et favoriser l’accès aux arts plastique plus précisément à la peinture au Burkina Faso est aussi visé”, a-t-elle détaillé. A l’entendre, cette première édition sera rehaussée par la participation de plusieurs pays de la sous-région (Côte d’ivoire, Sénégal, Mali, Benin, etc.)…

Micaëlle SAM (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 24 =