Actualités dedicaces Musique

MUSIQUE: Maal F yaam ou fait ce qui te plaît de IBK.

L’artiste musicienne Isabelle Brinda Kaboré dit IBK a convié la presse le samedi 22 décembre 2018 à Ouagadougou.

L’objectif de cette rencontre selon elle ; consiste à présenter aux hommes de média la naissance de son 2ème opus qui a pour titre « Maal F Yaam » ou fait ce qui te plait. Le choix d’un tell titre s’explique par le fait que écouter la musique lui plait et elle a invité les gens à faire tout ce qui leur plait sans porter atteinte à l’intégrité morale et physique et à la dignité des autres.
Ce 2ème album de 10 titres rend hommage à la mère de l’artiste qui aura 80ans le 1er janvier 2019, aux Bissas qui l’invitent régulièrement en Italie pour des prestations et aux Nionnionsés dont elle fait partie.

Elle chante en mooré traditionnel pour rendre hommage aux Nionnionsés et aussi dans l’optique de faire connaitre la musique burkinabé par les Burkinabés et au-delà des frontières, a-t-elle dit et en français et les thèmes abordés sont le mariage avec un titre « Puugpala », la polygamie et le mariage forcé, le viol dans lequel elle dit halte à ce fléau. , Il ya aussi des chansons religieuses. Le Warba ; Reggae, le soul sont ses principaux rythmes. Elle compte ne pas s’arrêter à ces rythmes puisqu’elle essayera de trouver son style et son chemin et la musique pour elle, ce n’est ni la beauté, ni la forme ni la voix mais plutôt le message que l’on a à passer a-telle confié.

IBK est une artiste vivant en Marseille en France et évolue plus la bas que dans son pays natal.
Nominée au Kundé 2017 comme meilleur artiste de la diaspora grâce à son 1er album « Pulungo » qui l’a procuré beaucoup de satisfaction, elle a pu occuper de nombreuses scènes à l’échelle mondiale puisqu’elle a chanté aux Etats Unis, en France, en Italie, Suisse, Congo et partout dans le monde. La preuve ; elle était en Italie le weekend dernier en Italie pour une prestation qui lui a permis de vendre 120 Cd et plus de 5000 Cd ont été vendus depuis la sortie de ce album, a-t-elle dit.

Le concept « toucher le ventre continue, la preuve il y’a un remix sur ce 2ème album qui a été fait aux Etats Unis avec Bérenger Ouédraogo, et ce concept rend hommage aux femmes enceintes en donnant la parole aux femmes a-t-elle expliqué et il est né d’un jeu dans lequel Charles Kaboré a touché son ventre a-telle conclu.
Elle est la conceptrice du toucher le ventre que l’on retrouve dans son 1er album « Pulungo ».

Tendaogo et Fabrice Parfait Sawadogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 21 =