Actualités Création Culture Mode Stylistes

Maison haute couture TCHÊBA : Un barbecue organisé pour faire son bilan, renforcer sa clientèle et établir ses projets pour la suite.

La maison de haute couture TCHÊBA du talentueux styliste et modéliste Georges Dua a tenu le pari ce dimanche 27 mai 2018 au club Hanane sis à Ouaga 2000. Après six mois (06) de sa collection Tchêba au Burkina Faso, cette maison marque une halte pour faire le bilan à mis parcours de ses réalisations. Il s’est aussi agi pour elle d’établir ses projets pour la suite. Ce exercice s’est fait au cours d’un barbecue dans l’idée de renforcer sa clientèle dans un espace convivial en invitant la majorité d’entre eux afin d’échanger, de partager des idées qui pourront rendre meilleur l’avenir de cette jeune marque de stylisme.

Il faut noter que le TCHÊBA n’est pas uniquement une mode pour les hommes. Le TCHÊBA c’est aussi pour les dames et ce n’est pas la Guest star de la soirée AWA MELONE qui dira le contraire. Le TCHÊBA c’est pour les leaders et des personnes qui impactent leurs générations. Un leader n’est pas forcément, un ministre ou un DG. C’est quelqu’un qui impacte positivement son environnement « , a affirmé Georges DUA.
Pour être bien habillé il faut avoir d’abord un corps sain. C’est dans ce contexte que l’animateur de la soirée Jacky El Feno annonce la représentante de Christian Lay au Burkina Faso Madame Guindo Fatoumata, la marrain de cette cérémonie et qui était également l’invité d’honneur de la soirée. Elle fit découvrir l’univers de cette jeune accessoiriste et spécialiste en esthétique qui n’a malheureusement pas pu effectuée le déplacement.

Christian Lay est situé dans 17 pays de l’Afrique. Avec cette dame plus besoin de s’approvisionner dans les pays occidentaux pour des achats d’accessoires ou de produits cosmétiques. L’accessoiriste Madjô était également au rendez-vous. Le TCHÊBA est apprécié au delà de nos frontières. Le bilan est très satisfaisant. Georges Dua promet aux amoureux et amoureuse du TCHÊBA une nouvelle collection pendant les vacances. Vive la mode, vive le Tchêba !!!

Nadine Lagware et Fabrice Parfait Sawadogo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 10 =