Actualités Culture Société

MCAT: Mr Abdoul Karim Sango dresse un bilan satisfait pour l’année 2019

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme a animé une conférence de presse ce vendredi 14 février 2020 à la maison de la culture Mgr Anselme Titiaman Sanou de Bobo Dioulasso. Lors de cet entretien avec les journalistes, Mr Abdoul Karim Sango a dressé le bilan de sa gestion, et a présenté les perspectives de l’année en cours du département. Il s’est dit satisfait des performances engrangées par son ministère.

Comme à l’accoutumé, le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme organise chaque début d’année une rencontre avec les hommes de média afin de dresser le bilan de l’année écoulée, et de présenter les perspectives pour l’année en cours. Ce qui est une forme de redevabilité et de transparence, foi du ministre Abdoul Karim Sango. Ce qui ressort de ce bilan, il faut noter qu’en ce qui concerne la promotion et la valorisation du Patrimoine Culturel national, l’année 2019 a connu la réalisation des résultats majeurs suivants :


– L’inscription des sites de métallurgie ancienne du fer au patrimoine mondial de l’UNESCO, lors de sa 43è session à Bakou, en Azerbaïdjan traduisant ainsi la reconnaissance de la grande richesse du patrimoine culturel national. ;
– Le classement de 1679 nouveaux biens meubles dans les registres d’inventaire des musées en vue de renforcer la sauvegarde du patrimoine culturel national ;
– L’organisation de conférences régionales pour la diffusion des résultats du colloque de Dori sur la contribution de la culture à la prévention et à la lutte contre l’extrémisme violent dans les Régions du Centre, des Cascades, du Sud-Ouest, de l’Est, du Centre-Est, du Centre-Nord et du Plateau Central.

Dans le domaine du développement de l’entreprenariat culturel et des arts, l’on retient nous comme réalisations majeures :
– l’organisation conjointe réussie du cinquantenaire et de la 26e édition du FESPACO, ayant permis de confirmer le leadership du Burkina Faso en matière de cinéma en Afrique avec cent soixante-cinq (165) films sélectionnés dont vingt-deux (22) films burkinabè ;
– l’accompagnement technique et financier de cinq cent vingt (520) projets d’opérateurs culturels à travers le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), le Bureau Burkinabè de Droit d’Auteur (BBDA) et le fonds de téléphonie mobile pour un montant de six cent quatre-vingt-huit millions cent neuf mille deux cents trente-deux (688 109 232) FCFA; et au niveau des droits d’auteur, le BBDA a collecté à peu près 2 milliards de Francs CFA au profit des acteurs permettant ainsi d’améliorer leurs conditions de vie et de travail.


– la bonne tenue de la 15e édition de la Foire Internationale du Livre de Ouagadougou (FILO) avec la participation de plus de quatre-vingt-deux (82) exposants et huit mille six cent soixante-dix-huit (8 678) visiteurs ;

– l’adoption de deux projets de loi dont la loi d’orientation de la filière du livre et la loi révisée sur la protection de la propriété littéraire et artistique.
Dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie, il y a entre autres :
– l’accompagnement des acteurs du privé pour l’organisation de la deuxième édition de la Vitrine internationale du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration de Ouagadougou (VITHRO) ;
-l’organisation de la première édition du prix de l’entreprenariat touristique en vue de stimuler et de promouvoir les investissements dans le secteur touristique ;
– la sensibilisation de 1260 personnes (de jeunes scolaires en majorité) à la pratique du tourisme interne dans le cadre du Projet « Connais-tu ton beau pays ? » ;

– l’accompagnement technique et financier de dix-neuf (19) projets d’opérateurs touristiques pour un montant de quatre cent soixante-six millions deux cent quatre-vingt-trois mille cent quatre-vingt-douze (466 283 192) FCFA ;
– l’octroi de 161 licences d’affaires aux entrepreneurs privés pour la réalisation d’infrastructures hôtelières, la création d’agences de voyage et d’établissements divers de tourisme pour un investissement d’un montant prévisionnel de quarante-cinq milliards deux cent quarante-neuf millions huit cent soixante-neuf mille cinq cent quatre-vingt-onze (45 249 869 591) FCFA.
Pour l’année 2020 des perspectives, ils en existent. Il s’agit de :
– L’organisation de la 29e édition de la semaine nationale de la culture, SNC Bobo 2020, du 28 mars au 4 avril 2020


– La poursuite de l’organisation des grandes conférences publiques régionales sur la place des valeurs culturelles dans la transformation positive de la nation burkinabè ;

– La mise en œuvre du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la Culture au Burkina Faso (PAIC-GC) ;
– Le renforcement du dispositif d’accompagnement technique et financier des projets structurants des entrepreneurs et opérateurs culturels à travers le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) et le projet d’appui aux initiatives culturelles et à la gouvernance de la culture (avec l’UE);
– la promotion de la destination Burkina Faso par la mise en œuvre de la stratégie marketing de l’ONTB ;

– la restructuration et le repositionnement de l’ONTB ;
– l’amélioration de la qualité des services touristiques par le renforcement des capacités des opérateurs ainsi que la relance de la création de l’IFTH ;
– le contrôle des entreprises touristiques et le classement des établissements touristiques d’hébergement, etc. Au regard de ces réalisations, le ministre Abdoul Karim Sango a pu se réjouir du bilan. il n’a pas manqué de féliciter et d’exprimer sa reconnaissance à l’endroit de son personnel ainsi que les partenaires qui ont permis d’engranger ces performances satisfaisantes.

 

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 11 =