Actualités Culture Société

MCAT: La ministre Élise Foniyama ILBOUDO/THOMBIANO échange avec les journalistes et animateurs culturels

Échanger autour de la question de la contribution de la communication à la valorisation du patrimoine culturel et touristique, renforcer la collaboration entre le MCAT, les journalistes et les animateurs culturels, et enfin mesurer les attentes de ces derniers, telles ont été les raisons qui ont réunies la Ministre de la culture, des arts et du tourisme, les hommes de médias et les animateurs culturels, ce vendredi 26 février 2021 à Ouagadougou.

Depuis son installation à ses nouvelles fonctions de Ministre en charge de la culture, Dr Élise Foniyama ILBOUDO/THOMBIANO s’est attelée à rencontrer les acteurs publics et privés dudit ministère. Et cette rencontre qui a connu la présence des journalistes et animateurs culturels ce 26 février s’inscrit dans cette même dynamique. Pour ce faire, ce sont les locaux de l’espace moraine sis à Ouagadougou, qui ont été choisis pour abriter cette rencontre d’échanges. Pour elle, autant les hommes de médias peuvent aller vers le ministère pour des questions y relatives, autant le ministère peut également aller auprès de ces hommes ce médias ainsi que les animateurs culturels afin de recueillir les difficultés liées à l’exécution de leur travail.

“Cette rencontre trouve tout son sens parce-qu’il était important pour nous de nous imprégner des difficultés auxquelles les journalistes et animateurs culturels font face dans leur travail. Le but recherché en réalité, est de contribuer au mieux, à mettre en exergue notre culture. Et dans l’ensemble, ça été une rencontre très enrichissante en terme d’information et de doléances. Mais ce qui a été primordial, c’est que cette initiative a permis de se connaître davantage”, a-t-elle signifié.

Par ailleurs, elle a fait savoir qu’elle et son équipe ont eu oreille attentive à toutes les préoccupations des uns et de autres. De ce fait, a-t-elle estimé que le service technique du ministère travaillera de sorte à répondre favorablement aux questions qui peuvent être résolues. Pour elle, les problèmes qui ont été posés sont tous légitimes notamment, la question de formation, de financement entrant dans le cadre du fonds de développement de la culture et du tourisme, etc. À cet effet, Madame la ministre a laissé entendre qu’il faille mieux être organisé pour bénéficier de ces financements.

Et en croire à certains journalistes et a animateurs culturels, cette initiative est salutaire en ce sens que c’est la première fois qu’un ministre à la tête de ce département ministériel, prends la peine de rencontrer les acteurs de la communication pour échanger autour des difficultés qui émaillent leur différentes tâches. C’est ce que pense Jacky El Pheno, animateur radio/télé à canal arc-en-ciel et à la télévision nationale. “C’est un sentiment de joie qui m’anime car c’est la première fois que je me vois valorisé en prenant part à une telle rencontre, depuis mon arrivée dans ce milieu en 2003. Pour ce faire, je tiens à féliciter Madame la ministre et son équipe. Ça nous a simplement permis de dévoiler nos difficultés. Et j’aimerais tout de même spécifier que les journalistes et nous animateurs avons le même combat, même si nous ne portons pas les mêmes tuniques. Et c’est ensemble que nous pourrons relever ce défi”, a-t-il martelé.

Quant à Hamidou Zonga, journaliste à la Radio Salankoloto, cette rencontre a permis de faire mieux connaissance avec la toute nouvelle ministre, mais aussi de faire des propositions allant dans le sens du rayonnement de la culture burkinabè. Aussi, il continue en disant en ces termes: “Dans la vie, ce sont les deux mains qui se lavent. Et je pense que cette rencontre nous permettra ainsi que notre ministre de tutelle de mieux comprendre nos réalités afin de les prendre en compte dans la gestion de son département. D’ailleurs, pour la petite expérience que j’ai, c’est la première fois que je vois une telle initiative”.

Boukari OUÉDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 − 3 =