MCAT: top départ pour l’Atelier de formation des utilisateurs des statistiques sur le tourisme

 MCAT: top départ pour l’Atelier de formation des utilisateurs des statistiques sur le tourisme

La Direction générale de la coopération (DGCOOP), sise à Ouagadougou, a accueilli ce jeudi 11 février 2021, la cérémonie d’ouverture officielle de l’atelier de formation des statistiques sur le tourisme. Une activité destinée à la société civile et politique, en lien avec le domaine, qui vise à sensibiliser et à former sur les statistiques quant à leur importance pour la culture, principalement sur le tourisme. C’était en présence de la Ministre de la culture, des arts et du tourisme, Dr Elise Ilboudo/Thombiano.

Au regard du manque de l’utilisation adéquate des statistiques, dans biens de secteurs au Burkina Faso, l’Union européenne a décidé de contribuer à venir à bout de ce mal. À cet effet, un programme de formation des utilisateurs statistiques a été élaboré et mis en œuvre à travers le projet d’appui au renforcement des capacités du système statistique national (ARC-SSN). Et la présente formation concerne l’utilisation des statistiques sur le tourisme. Un atelier organisé et financé par le sous-programme statistiques du Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques (PAGPS/SPS), en collaboration avec l’Observatoire national du tourisme (OBSTOUR).

Son financement est assuré par la Provision pour dépenses accessoires de l’assistance technique du PAGPS/SPS, qui elle est financée par l’Union européenne. L’objectif visé de cette formation, est de faire un point sur la disponibilité des données dans le domaine du tourisme, de présenter aux participants les thèmes couverts, les caractéristiques des données disponibles et leurs limites. Cet atelier se déroule à Ouagadougou les 11 et 12 février 2021 dans la salle de conférence de la Direction générale de la coopération (DGCOOP). “Je voudrais donc saisir cette occasion pour saluer la collaboration fructueuse du MCAT avec le PAGPS au cours de ces trois (3) dernières années et je félicite particulièrement la DGESS/MCAT et l’OBSTOUR qui ont sur tirer profit de ce précieux instrument, financé par l’Union européenne . Aussi, nous fondons l’espoir que l’appui du PAGPS sera capitalisé et que l’élaboration des publications statistiques sera pérennisée”, a déclaré Madame Aissata SANE/CONGO, responsable du projet PAGPS, dans son discours.

À sa prise de parole pour lancer officiellement ladite activité, Dr Elise Ilboudo/Thombiano, par ailleurs Ministre de la culture, des arts et du tourisme, a soutenu en ces termes : “je fonde l’espoir que ce sera l’occasion pour l’administration des statistiques du tourisme de faire le point sur la disponibilité des données dans le domaine, de présenter aux participants les thèmes ouverts, les caractéristiques des données disponibles et leurs limites”. Rappelons qu’elle n’a pas manqué de préciser que cette activité aura grande importance sur le développement du tourisme burkinabè, car les statistiques demeurent des données indispensables sur quoi se baser pour l’élaboration de stratégies adaptées à l’essor de ce secteur, et même de tout secteur.

Asmaho ZOUNGRANA

Parfait SAWADOGO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =