ven 21 juin 2024

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

spot_img

« Mise en scène au féminin »: dix femmes à l’école de l’art de la mise en scène

Inculquer aux femmes l’art de la mise en scène, tel est le but poursuivi par l’Association Grâce Théâtre (AGT) à travers le « Mise en scène au féminin ». Cofinancé par le Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT), dans le cadre du PAIC-GC et l’appui de l’Union Européenne le lancement dudit projet est intervenu ce vendredi 28 avril 2023, au sein de l’Espace Grâce Théâtre, à Ouagadougou.

Elles sont nombreuses ces femmes burkinabè qui ont des difficultés de se frayer un chemin dans le domaine des arts. En réponse à cette problématique, l’Association Grâce Théâtre a décidé de pallier le phénomène en initiant un cadre d’apprentissage et de formation à travers son projet intitulé « Mise en scène au féminin ». C’est le vendredi 28 avril 2023, que s’est tenu à Ouagadougou le lancement dudit projet.

Pour le président de l’Association Grâce Théâtre, Anatole KOAMA, l’objectif de ce projet est d’outiller les femmes aux techniques de la mise en scène

À écouter le président de l’Association Grâce Théâtre, Anatole KOAMA, l’objectif de ces six mois de rencontre artistique servira de cadre pour outiller les femmes aux techniques de la mise en scène, et d’aller au-delà en les accompagnant dans la mise en scène de leur propre pièce. « La chance a donc été donnée à dix femmes venues de divers horizons du Burkina Faso, à savoir Bobo-Dioulasso, Koudougou, Banfora, Ouahigouya, Gaoua, de prendre part à cette belle aventure qui se tiendra du 28 avril au 29 octobre 2023 », a-t-il soutenu.

Paul Zoungrana : « Former des metteurs en scène, c’est donner un espoir et un avenir au théâtre burkinabè »

Pour le formateur Paul Zoungrana, cette initiative est à saluer car, selon lui, former des metteurs en scène, c’est donner un espoir et un avenir au théâtre burkinabè. « À travers des ateliers, nous allons leur inculquer les techniques de mise en scène, notamment la stratégie à adopter pour aborder les espaces scéniques, les relations avec le public », a-t-il laissé entendre.

Les impétrantes se sont montré très ouverte à recevoir la formation et à mettre en pratique ce qui sera appris.

Au regard de ce qui a été dit, les apprenantes se sont dites prêtes à faire la belle aventure avec les initiateurs du projet. C’est avec ces femmes qui sont piquées par l’amour des arts que les premiers responsables de l’Espace Grâce Théâtre comptent donner du tonus au secteur. À terme, les impétrantes feront des restitutions pour faire un étalage du savoir qui a été reçu lors du partage artistique.

En rappel, « Mise en scène au féminin » se tiendra du 24 avril au 29 octobre 2023.

Crépin OUEDRAOGO (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Publicité

spot_img

Plus d'articles

Promotion culturelle: Les masques à l’honneur à travers une exposition permanente

Le musée national du Burkina a accueilli, ce vendredi...

Festival international du pétanque: l’édition 2 s’annonce sous le signe de la solidarité

Le comité d'organisation du festival international du pétanque de...

ZAGTOULI : des rites initiées pour la paix au Burkina

À Zagtouli, un quartier de la commune de Ouagadougou,...

Industrialisation du cinéma: un pan de l’économie à la traîne

Du 25 février au 4 mars 2023, Ouagadougou a...

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page