Actualités Mode Société

Miss universités Burkina 2021: les hostilités pour la succession à Océane Sou sont lancées

Le comité d’organisation de Miss universités Burkina a procédé ce dimanche 28 mars 2021 au CENASA, à la présélection des candidates pour la finale prévue pour se tenir le 28 mai 2021. Au nombre de 43, les candidates sont venues des différentes universités publiques et privées du Burkina pour faire valoir leurs beautés.

Le jury de cette 19è édition, avait à sa tête Saïdatou Ouédraogo. Elle a été assistée par Madina Sankara et Ida TRAORE. Elles avaient la lourde et délicate tâche de choisir vingt-quatre (24) candidates pour la finale parmi les 43 présentes. Lors de cette phase de présélection, les candidates ont eu à faire des passages individuels et en groupe. Mais avant cette procédure, le jury avait au préalable initié une séance de travail avec les candidates lors de laquelle, elles ont été notées sur dix.

Les critères de présélection étaient notamment la beauté physique, l’assurance et la prestance. La plus forte note à cette phase a été de 17/20 et la lanterne rouge avait 10/20. En rappel, Miss universités Burkina a été créée afin de valoriser les étudiantes qui sont les plus nombreuses dans le métier de la mode. Le recrutement se fait en trois étapes à savoir l’appel à candidature, un casting, puis la présélection et la finale.

Pour le promoteur de ce concours, Honoré Bambara, il ne s’agit pas d’un concours où les filles viennent seulement un soir pour défiler. “Les 24 candidates ont des missions. La beauté et l’intelligence seront mises au profit du made in Burkina à travers quatre axes : la valorisation du chapeau de Saponé, le kôkô dunda ou le faso danfani comme la clef du défilé des Miss. En effet, le port du kôkô dunda ou le faso dafani par les participantes se veut être la valorisation du tourisme intérieur”, a-t-il expliqué. Il a ajouté que « les miss vont aller à Tiébélé pour mettre en valeur ce petit côté des sites touristiques burkinabé, les murs architecturaux des femmes de Tiébélé. »

Miss Université Burkina est aussi un cadre de promotion de la culture vestimentaire. Pour preuve, toutes les candidates avaient arboré la tenue traditionnelle pour les différents passages.
L’un des artistes burkinabés les plus en vogue, à savoir Kayawoto, a été invité pour donner plus d’éclat à cet évènement. Par ailleurs, le promoteur a tenu à préciser que durant le concours Miss universités Burkina, il n’y aura pas de port de maillot de bain au défilé et la participation pour la finale prévue le 28 mai 2021, s’élève à 25000 francs.

La liste des 24 candidates retenues de définit comme suit :
KONATE Oumou
OUATTARA Nafi
KATAMBARY Wassila
CONGO Latifatou
OUEDRAOGO S. Aidatou
OUEDRAOGO Prisca
BARRY Maimouna
DIALLO Seyna
LALSAGA Yassinatou
TIENDREBEOGO Edith
DJIGUEMDE Salimata
ILBOUDO Alice
OUEDRAOGO Stéphanie
TRAORE Marinine
GUIRE Yasmine
BARRO Kadidja
HIEN Alida
CONOMBO Alice
SIMPORE Kedoura
ZIBA Grâce
BASSOLE Anyane
OUEDRAOGO Leyla
OUATTARA Armelle
NIKIEMA kpKadidjatou

 

Ousmane Ouédraogo (stagiaire)
Fabrice Parfait SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 2 =