Actualités Mode Tourisme

Miss Universités Burkina: Un weekend de folie pour les 20 finalistes à Bobo-Dioulasso

En prélude à la 18ème édition de « Miss universités Burkina», prévue se tenir le 27 mars prochain à la salle des banquets de Ouaga 2000, les candidates retenues pour le concours de beauté ont effectué une excursion le weekend dernier dans la ville de Sya, histoire de découvrir les potentialités que regorge la capitale économique burkinabè. Et c’est un vol spécial qui leur a été affrété pour l’occasion.

C’est à bord de Air Burkina que les 20 candidates présélectionnées pour le concours de beauté « Miss Université Burkina » ont effectué leur première excursion à Bobo-Dioulasso, ville culturelle par excellence de notre pays. Un baptême de l’air qui s’inscrit dans le cadre de la valorisation de la destination Burkina Faso. Après moins d’une heure de vol, voilà l’avion atterrir sur le tarmac de l’aéroport International de Bobo-Dioulasso.

Place maintenant à l’excursion proprement dite, mais avant direction hôtel IBA, cet hôtel-là même qui a servi de loge aux miss durant tout leur sejour. Un autre hotel et pas des moindres a également reçu la visite des miss. S’en est suivie une visite des sites touristiques de Bobo et une séance de shooting au siège de l’ONATEL, l’un des partenaires sûr de Miss Burkina, suivi des visites des locaux.

Puis direction, la Guinguetta, cette reserve naturelle située à une quinzaine de kilomètres à la sortie ouest de la ville était bien dans le collimateur du comité d’organisation. Ce cadre enchanteur a ainsi servi de cadre pour une séance de shooting avec les miss, chose qu’elles ont adoré, car nombreuses sont celles qui n’ont jamais mis les pieds dans ce majestueux endroit qui fait d’ailleurs parti des sites touristiques les plus importants de Bobo.

L’objectif de cette visite touristique selon le comité d’organisation est de faire des candidates miss université, des ambassadrices du tourisme et lancer un signal fort aux touristes que le Burkina Faso vit toujours malgré sa taxation de zone rouge. Le président du comité d’organisation, Honoré Bambara, quant à lui invite tout un chacun à faire en sorte que l’expression « le Burkina Faso, une destination à ne pas manquer », soit une réalité. C’est donc dans le cadre de la promotion du patrimoine touristique burkinabé que l’initiative est née selon Monsieur Bambara, qui affirme que le Burkina Faso n’est pas une zone rouge. Il invite par ailleurs les 20 finalistes à être toutes des ambassadrices du tourisme.

Un autre hôtel et pas des moindres a également reçu la visite des miss. Il s’agit de l’hôtel Sissiman. Là-bas, elles y ont passé des moments de pures bonheurs en boîte de nuit. L’idée aussi selon lui, c’est de faire la promotion du voyage aérien. « Je pense qu’avec ce voyage avec les filles, cela va motiver d’autres personnes à emprunter l’avion,…», a soutenu Monsieur Honoré Bambara. Une première dans cette prestigieuse compétition de beauté qui fera certainement tache d’huile et qui sera source de motivations pour les charmantes filles du Burkina Faso.

Parfait Fabrice SAWADOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 9 =